Radek Stepanek
Radek Stepanek, l'un des piliers de l'équipe tchèque | MAXPPP - KIYOSHI OTA

La République tchèque mène 2-0

Publié le , modifié le

Lukas Rosol (40e à l'ATP) a eu bien du mal à se défaire de Taro Daniel (190e mondial), mais il s'impose 6-4, 6-4, 3-6, 4-6, 6-2. En 3h12, le Tchèque apporte ainsi le deuxième point à la République tchèque en déplacement au Japon, en quarts de finale de la Coupe Davis. Les Tchèques ont l'occasion de valider leur ticket pour les demi-finales en cas de victoire demain dans le double. Ils pourraient alors retrouver la France, qui débute son quart de finale contre l'Allemagne.

L'absence volontaire de Tomas Berdych pouvait rendre l'avenir de la République tchèque incertain. Mais le forfait de Kei Nishikori a remis les deux équipes à leur place. Avec Go Soeda (134e mondial), Tatsuma Ito (146e mondial) ou Taro Daniel (190e mondial), même à domicile, le Japon pouvait difficilement ambitionner de faire tomber le double tenant du titre tchèque. La première journée a donc été logiquement à l'avantage des Tchèques. Mais Radek Stepanek (47e mondial) et Lukas Rosol (40e), ont bien souffert pour remporter les deux premiers points.

Premier sur le court, Stepanek faisait face à Tastuma Ito. Il a dû employer les grands moyens pour s'imposer, après près de 4h de jeu (3h53) et la bagatelle de 18 aces. Après deux jeux décisifs et un denrier set remporté à l'arraché, le tchèque s'impose 6-7 (5/7), 7-6 (7/5), 6-1, 7-5. Après le pilier de l'équipe tchèque, c'est Lukas Rosol qui a débuté sa rencontre. Elle devait être encore plus déséquilibrée, face à un Taro Daniel qui pointe au 190e rang mondial. Le 40e mondial a lui-aussi fait parler son service (17 aces), et dû attendre le cinquième set pour obtenir le point (6-4, 6-4, 3-6, 4-6, 6-2).

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze