Anastasia Pavlyuchenkova effectue un coup droit en Fed Cup contre la France en février 2011
Anastasia Pavlyuchenkova effectue un coup droit | AFP - YURI KADOBNOV

La France sortie par la Russie

Publié le , modifié le

Il n'y a pas eu de miracle pour la France qui s'est finalement inclinée (3-2) devant la Russie au 1er tour de la Fed Cup, après la 2e journée dimanche à Moscou. Les Françaises, qui menaient 2-0 après les deux premiers simples, mais les défaites d'Alizé Cornet face à Pavlyuchenkova en ouverture dimanche, puis de Virginie Razzano contre Kuznetsova ont remis les deux équipes à égalité. Le double russe a fait la différence.

Les deux premiers simples de la deuxième journée étaient pourtant bien partis mais les Feançaises n'ont pas su trouver les ressources nécessaires. 
Anastasia Pavlyuchenkova l'a emporté aux dépens d'Alizé Cornet, 3-6 6-3 6-2, et Virginie Razzano s'est inclinéedans le dernier simple face à Svetlana Kuznetsova 6-4 6-4.
Pour le double, comme lors de deux simples de cette journée, la partie avait pourtant bien commencé pour les Françaises, avant de virer au cauchemar.
Alizé Cornet, finalement préférée à Pauline Parmentier et qui disputait son troisième match du week-end, associée à Julie Coin, ont rapidement pris le large pour mener 4-1, grâce à un jeu plus porté vers l'avant. Kuznetsova, 25 ans, portée par son expérience de 14 titres en double,prenait alors la direction des opérations et les Russes enchaînaient cinq jeuxde suite pour servir pour le set. La paire française parvenait cependant àrecoller et les deux équipes devaient se départager au tie-break, où une doublefaute fatale de Cornet donnait l'avantage aux Russes. Les deux Françaises sombraient totalement au deuxième set, alors quePavlyuchenkova, jusque-là très effacée, se réveillait à la volée. Les Russes enfilaient 17 points de suite à cheval sur le jeu décisif et la seconde manche, soit plus de trois jeux blancs.

Déclarations

Nicolas Escudé (FRA, capitaine): "Quelque part, la logique est respectée. Oui, forcément, il y a beaucoup de déception comme lors de toutes les défaites. Au départ, personne n'aurait imaginé que l'on se retrouve sur un double décisif, et encore moins que l'on mène 2-0 le samedi soir. On y était et finalement, ce sont les Russes qui sortent vainqueurs. J'avais mis tout le monde en garde hier soir (samedi). Attention, on est face à une très grande équipe, à de très grandes championnes. La preuve en a été aujourd'hui. (à propos des barrages). On sait très bien que les équipes qui sont juste en-dessous, en deuxième division, ou même celles qui ont perdu comme nous au premier tour du Groupe Mondial, sont très fortes, plus fortes que nous pour la plupart. Cela va être un nouvel exercice de haute voltige."

Alizé Cornet (FRA): "C'est dur à accepter. J'ai eu un magnifique samedi, mais un dimanche très pourri. C'est tout ce qui fait la Fed Cup. Ce n'est jamais fini, et même quand on a l'impression d'avoir le match au bout des doigts, ça peut nous échapper. J'espère que cela me servira de leçon pour la prochaine fois. Tout de suite, là maintenant, je suis très déçue de la défaite et très déçue aussi de mon niveau de jeu sur ce double. Je n'ai pas du tout été au niveau de Julie (Coin, sa partenaire). J'étais vraiment très en dessous. J'ai plutôt bien commencé le match. Puis à partir de 4-1, je me suis tendue, je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être que j'ai été rattrapée par l'enjeu.

Résultats du Groupe Mondial      

Russie - France   3 - 2
Australie - Italie  1 - 4
Belgique - Etats-Unis 4 - 1
Slovaquie - République tchèque  2 - 3