Clément - Tsonga
Arnaud Clément conseille Jo-Wilfried Tsonga en tant que capitaine de l'équipe de France | AFP - CHARLY TRIBALLEAU

La France dans l'enfer argentin

Publié le , modifié le

Sur le papier, le déplacement de l'équipe de France en Argentine pour les quarts de finale de la Coupe Davis s'annonce très favorable en l'absence de Juan Martin Del Potro. Sur le papier seulement car la bouillante arène de Parque Roca transcende les joueurs argentins autant qu'elle inhibe les adversaires. Jo-Wilfried Tsonga et Gilles Simon, remplaçant Richard Gasquet, sont prévenus du danger face aux modestes Carlos Berlocq et Juan Monaco. Sur cette terre battue, rien n'est impossible.

ARGENTINE - FRANCE EN DIRECT SUR FRANCE 4 ET FRANCETVSPORT.FR

Il fût un temps où le forfait d'un joueur majeur risquait de précipiter la France du mauvais côté. Le forfait de Richard Gasquet, l'homme en forme du moment, n'a semble-t-il pas atteint le groupe d'Arnaud Clément. Le capitaine français reste confiant et dispose avec Gilles Simon d'un formidable combattant impassible face à des supporters déchaînés. "Tout le monde s'attendait à ce que Richard joue par rapport à ses résultats depuis le début de l'année mais il a toujours une douleur à la cheville. Je préfère un joueur qui est a 100% à un grand joueur un peu diminué (...) Gilles est en pleine forme et en confiance. Il a fait un très bon tournoi à Miami (où il est arrivé en quarts de finale)", a expliqué Clément. De son côté, Simon a dit  "espérer jouer un grand match" et "être prêt à lutter". Deuxième à jouer vendredi contre Juan Monaco, le Niçois pourrait être mis sur orbite par un succès du N.1 français Jo-Wilfried Tsonga face à Carlos Berlocq.

Simon prêt à lutter, Tsonga

Classés entre la 19e et la 71e place à l'ATP, les Argentins n'ont pas les faveurs des pronostics. Sauf pour Clément qui estime que les deux équipes ont les mêmes chances. Un discours pour maintenir ses troupes en alerte. "C'est du 50-50",  souligne-t-il. Certes les Français sont mieux classés, dit-il, mais le fait de  recevoir avantage les Argentins, qui ont choisi une surface qui n'est pas  favorable aux Français." Pour ne pas que les joueurs soient pris au dépourvu face au public bruyant  et passionné du Parque Roca, ils ont bénéficié d'un séance vidéo sur la ferveur des spectateurs. Samedi lors du double, Julien Benneteau et Michaël Llodra auront une carte maîtresse à jouer. La paire française sera alignée contre l'ancien numéro trois mondial David Nalbandian, qui a dégringolé en simple à la 128e place, associé à Horacio  Zeballos.  "Dans 80% des cas, l'équipe qui remporte le double, remporte la rencontre", souligne Llodra. Si la France s'impose en Argentine, tous les espoirs sont permis pour un  10e titre. Les joueurs d'Arnaud Clément auraient l'avantage de recevoir la  République tchèque ou le Kazakhstan en demi-finale et éventuellement la Serbie  en finale.

Le programme

Vendredi, à partir de 10h30 locales (15h30 françaises):
Jo-Wilfried Tsonga (FRA) - Carlos Berlocq (ARG)
Gilles Simon (FRA) contre Juan Monaco (ARG)
   
Samedi à partir de 12h30 locales (17h30 française):
David Nalbandian/Horacio Zeballos (ARG) - Julien Benneteau/Michaël Llodra  (FRA)
   
Dimanche, à partir de 10h30 locales (15h30 françaises)
Jo-Wilfried Tsonga (FRA) - Juan Monaco (ARG)
Gilles Simon (FRA) - Carlos Berlocq (ARG)

Vidéo: Richard Gasquet doit renoncer

Voir la video