Kohlschreiber à son tour forfait

Kohlschreiber à son tour forfait

Publié le , modifié le

Après les forfaits de Tommy Haas et Florian Mayer, l'équipe d'Allemagne de Coupe Davis pourrait perdre son troisième joueur majeur: Philippe Kohlschreiber. Il souffre du coude. Entre l'absence du 13e mondial, du 25e mondial et du 32e mondial, l'Allemagne viendra, à Nancy, affronter la France en quarts de finale (4-5-6 avril en direct sur France télévisions), avec une équipe décimée. Sans ses trois meilleurs joueurs, elle sera constituée par Tombias Kamke (92e mondial), associé à trois débutants dans l'épreuve: Jan-Lennard Struff (104e), Peter Gojowczyk (111e) et Andre Begemann (48e en double).

C'est une véritable épidémie de forfaits. Et cela fait bien les affaires de l'équipe de France, déjà favorite pour le quart de finale de Coupe Davis. Une épaule douloureuse pour Tommy Haas (13e mondial), un oedème pubien pour Florian Mayer (32e), et voilà Philipp Kohlschreiber qui doit à son tour renoncer à la rencontre. "Le risque est tout simplement trop grand en raison du match difficile qui nous attend", a expliqué le capitaine pour justifier l'absence de Kohlschreiber, qui souffre du coude. "J'ai besoin de quatre joueurs sains." Pour le capitaine, Carstens Arriens, le défi s'annonce presque impossible à relever à Nancy.

En simple, il devra faire son choix entre Tobias Kamke (N.92), et des débutants que sont Jan-Lennard Struff (23 ans, 104e), Peter Gojowczyk (24 ans, 111e) et Andre Begemann (29 ans, 48e en double) complètent l'équipe. C'est très peu pour aller chercher des Français qui peuvent compter sur quatre membres du Top 30 en simple (dont Gasquet 9e et Tsonga 11e), et sont loin d'être manchots en double avec des compositions très nombreuses à leur disposition. Le capitaine de l'Allemagne s'est passé de Benjamin Becker (N.93) et Daniel Brands (N.95).

Kamke avait fait ses débuts dans l'épreuve l'année dernière. "Il  m'avait fait alors bonne impression. C'est un joueur qui a un gros potentiel",  a estimé Arriens. Struff peut se targuer d'avoir atteint les demi-finales à Marseille, écartant notamment Benneteau et Llodra avant de tomber sur Tsonga. Gojowczyk, 24 ans, compte à son actif une demi-finale début janvier à Doha,  battu par Rafael Nadal en trois manches.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze