"Joie et fierté" de Mahut pour sa première sélection

"Joie et fierté" de Mahut pour sa première sélection

Publié le , modifié le

Appelé à 33 ans pour la première fois en équipe de France de Coupe Davis par le sélectionneur Arnaud Clément, Nicolas Mahut a fait part de sa "joie" et de sa "fierté", mardi, en marge du tournoi Challenger de Cherbourg.

- Quelle a été votre réaction quand vous avez appris cette sélection que vous attendiez depuis si longtemps?
"J'ai appris la nouvelle hier (lundi) après-midi, ça fait 24 heures que je l'ai dans la tête. Ce n'est pas un aboutissement, mais ça fait 20 ans que je joue au tennis, plus de 15 ans que je suis professionnel. Jusque-là, il y avait toujours des joueurs mieux classés que moi. C'est au moment où j'avais pris un peu de distance, que j'imaginais que je n'allais jamais pouvoir intégrer cette équipe, que ça arrive. Il y a eu des aléas, mais j'ai toujours travaillé, toujours dit avoir la Coupe Davis dans un coin de ma tête, tant que je serai professionnel".
   
- Au cours de votre match de premier tour du tournoi de Cherbourg (remporté 6-2, 6-2 contre le Français Axel Michon, 209e mondial), vous avez fait appel au kiné, pour quelle raison?
"Il n'y a rien de grave, je suis venu ici avec mon ostéopathe, on va regarder tout ça. Hier, Arnaud m'a demandé de jouer le tournoi à fond, mais de faire attention à moi. J'avais ça en tête. Si on me souffle un peu dessus, je vais avoir l'impression d'attraper un rhume. Le moindre petit bobo ou blocage, c'est alerte maximale".
   
- Vous êtes pré-sélectionné, le but c'est maintenant de jouer votre premier match?
"C'est une joie et un privilège de pouvoir rejoindre cette équipe. J'ai tout fait à fond depuis le début de ma carrière. J'aurais pu avoir une meilleure carrière, mais aussi une moins bonne avec ces blessures à l'épaule et au genou. J'ai un peu de réussite d'être revenu au-delà de 30 ans. Je vais me concentrer pour apporter le maximum à cette équipe quel que soit mon rôle. Tous les joueurs rêvent d'obtenir une sélection. Je suis dans les cinq, on ne sait pas ce qui va se passer. J'espère pouvoir saisir cette opportunité".

AFP