Guy Forget Coupe Davis debout encourage joueurs 2010
Guy Forget | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Guy Forget attend beaucoup de ses joueurs en Coupe Davis

Publié le , modifié le

Pour sa 14e et dernière année sur la chaise du capitaine de Coupe Davis, Guy Forget vise plus loin que le 1er tour face au Canada. Avec Tsonga, Monfils, Llodra et Benneteau, il dispose d'une bonne équipe pour s'imposer à Vancouver et accéder aux quarts de finale face à la Suisse ou les USA en France.

Canada-France à suivre en direct à partir de vendredi 23h sur sport.francetv.fr

Le Canada se résume à un nom : Milos Raonic. 29e joueur mondial, le jeune espoir canadien (21 ans) est l'arbre qui cache la forêt. Un peu comme Marion Bartoli avec le tennis féminin français. Dans son pays, Raonic est peu seul. En Coupe Davis, il sera épaulé par Vasek Pospisil, modeste 115e, Frank Dancevic, 178e, et Daniel Nestor qui, malgré ses 39 ans, figure toujours au troisième rang du classement mondial de double. Pas de quoi effrayer l'équipe de France qui a débarqué à Vancouver avec ses ténors Tsonga et Monfils pour le simple et la paire Llodra - Benenteau pour le double. "Je pense que ces quatre garçons sont les mieux armés pour battre les Canadiens", assure sans peine Guy Forget. Si le capitaine ne vend pas la peau de l'ours avant l'heure, il se projette déjà un peu plus loin. Question d'ambition et de maturité de ses poulains. "J'attends beaucoup de mes joueurs cette année, explique Forget. Peut-être plus qu'auparavant, en termes de responsabilité, d'expérience, d'engagement, d'investissement."

Suisse à l'horizon 

"Il y a trois ans, on pouvait dire de ces joueurs : ils sont jeunes, ils arrivent, ils sont pleins de certitudes, mais ils n'en ont pas beaucoup finalement. Aujourd'hui, ils commencent vraiment à en avoir, ajoute-t-il. Ils sont arrivés à maturité. J'espère donc que, lors de cette campagne 2012, on ne perdra pas de temps, on ne fera pas des erreurs de débutants". En cas de succès ce week-end, la France saura vite si elle peut viser plus haut. En quarts, elle pourrait retrouver la Suisse qui est opposée aux USA au 1er tour. "Pour réussir une campagne de Coupe Davis, il faut bénéficier d'un bon timing, avoir un peu de chance aussi, indique Forget. Si, cette année, on gagne le premier tour contre le Canada, et que l'on affronte la Suisse avec (Roger) Federer et (Stanislas) Wawrinka en quart de finale, même en France avec le soutien du public, ce sera une rencontre très, très compliquée. Prenons les matches les uns après les autres, en essayant d'avoir l'équipe au complet. Préparons bien ces rencontres. Et après, on verra où cela nous mène", a-t-il conclu.