Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga
Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga | JEAN MARC MOUCHET - DPPI MEDIA

Gasquet et Tsonga associés en double

Publié le , modifié le

Comme pressenti, la paire Benneteau-Monfils ne foulera pas la terre battue de Mouilleron-le-Captif pour disputer le double face à l'Australie. Ce sont Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet qui affronteront Chris Guccione et Lleyton Hewitt.

A l'annonce de la composition des équipes, la paire de double française avait fait sourire les spécialistes. Arnaud Clément avait beau avoir couché sur la feuille de match, les noms de Gaël Monfils et de Julien Benneteau, chacun savait que cette paire n'avait que très peu de chances de disputer le double du samedi dans ce premier tour de Coupe Davis. En fait, Arnaud Clément attendait de connaître l'issue des deux simples du vendredi, et surtout leur durée. Expéditifs, Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga n"ont pas puisé dans leur réserve. Dès vendredi soir, Arnaud Clément avait signifié à la presse que toutes les options étaient envisageables: "L'option que Jo ou Richard jouent en double ensemble ou que 'Bennet' joue  avec l'un des deux sont possibles. En fait, ce soir (vendredi), vu qu'aucun des deux n'est entamé et qu'ils ont montré de très belles choses en simple, toutes  mes options sont les mêmes", avait-il expliqué. La paire Bennteau-Gasquet avait pour elle sa médaille de bronze olympique, la paire Benneteau-Tsonga son titre au Masters 1000 de Shanghaï (il est vrai en 2009) et enfin la paire Tsonga-Gasquet avait pour elle la forme du moment et le talent pur. C'est donc cette dernière option que le capitaine de Coupe Davis, Arnaud Clément, a choisi.

En face, l'Australie se présente avec une paire hétéroclite composée de Lleyton Hewitt et du géant Chris Guccione à la frappe dévastatrice. Guccione, 514e joueur mondial en simple et 78e en double, mesure 2m01. Il a remporté un titre en double dans sa carrière, c'était en 2010 accompagné de son compatriote Carsten Ball. Bien qu'ils soient favoris, Gasquet et Tsonga devront se méfier de cette paire australienne s'ils veulent apporter le point décisif à la France.