Gasquet-Berdych, premier match déjà décisif

Gasquet-Berdych, premier match déjà décisif

Publié le , modifié le

Préféré à Gaël Monfils pour affronter (dès 10h30 en direct sur France 4) en demi-finale de Coupe Davis le N.1 tchèque, Tomas Berdych, Richard Gasquet a une énorme responsabilité sur les épaules. La tactique de la rencontre repose en grande partie sur cette rencontre. Une victoire sur le 6e mondial lancerait à merveille un Jo-Wilfried Tsonga favori contre Lukas Rosol dans le 2e match. Et elle pourrait offrir à Arnaud Clément une réflexion plus sereine pour le double de samedi face à la paire quasi-imbattable Berdych-Stepanek.

LA RENCONTRE FRANCE-REPUBLIQUE TCHEQUE EN DIRECT A PARTIR DE 10H30 SUR FRANCE 4 ET FRANTVSPORT.FR

Ce n'est qu'un point, et il en faut trois pour gagner et aller en finale. Pourtant, le match entre Richard Gasquet et Tomas Berdych vaudra plus cher. Il pourrait marquer un premier virage, alors qu'il ne s'agit que du premier match de cette demi-finale.

Quart de finaliste à l'US Open, Tomas Berdych est en effet le pilier de l'équipe tchèque. Sixième mondial, vainqueur cette année à Rotterdam et finaliste à Oeiras et Dubaï, il est aussi un joueur de double très performant avec Radek Stepanek (une seule défaite en 16 matches ensemble en Coupe Davis). Mais la terre-battue n'est pas sa meilleure surface, même s'il est plus que capable d'y gagner (demi-finaliste à Roland-Garros en 2010, quart de finaliste cette année). Mais son grand gabarit (1.96m) autant que son jeu très classique, rendent son acclimatation à la terre-battue moins rapide que d'autres. Si Gaël Monfils a été ménagé pour cette première journée, étant donné son arrivée tardive de New York, lui ne peut avoir le même traitement de faveur, alors qu'il a été également sorti en quarts à l'US Open. Avec un Radek Stepanek, à l'expérience incomparable mais aux 35 printemps bien lourds pour s'engager sur trois matches en cinq sets, et un Lukas Rosol, frappeur-fou à l'énorme talent mais à l'expérience très limitée malgré ses 29 ans, Berdych sait qu'il n'a pas le droit à l'erreur. 

Gasquet mène 5-3 contre Berdych

Avoir Richard Gasquet face à lui, il doit relever un défi. La capacité du Français à changer de tempo, à varier les effets et les hauteurs de balle, ont déjà laissé le Tchèque sans solution à cinq reprises, sur huit confrontations. La dernière, c'était l'an dernier sur la surface rapide de Miami (victoire 6-3, 6-3 du Biterrois). Sur terre-battue, les deux hommes se sont joués deux fois, pour une victoire chacun (Gasquet en 3 sets en 2011 à Rome, Berdych en deux sets en 2010 à Monte-Carlo). Mais le 21e mondial, sorti au 3e tour à New York par Monfils, est rentré en France en milieu de semaine dernière. Et depuis jeudi 4 septembre, il joue à Roland-Garros, retrouve ses marques sur le court Central, ses repères et ses enchaînements sur cette surface, ainsi qu'au climat. Ces éléments pourraient faire basculer la rencontre dans le sens du Français.

Richard Gasquet sur le court Central de Roland-Garros avant le match contre les Tchèques
Richard Gasquet sur le court Central de Roland-Garros avant le match contre les Tchèques

Cette année, Richard Gasquet a fixé la Coupe Davis comme son objectif principal. Lors du 1er tour contre l'Australie, sur la terre-battue de Vendée, il avait déjà ouvert le bal contre Nick Kyrgios, révélation de l'Open d'Australie et qui allait ensuite couper la tête de Rafael Nadal à Wimbledon. Avec succès. Il avait aussi largement tenu son rang en double avec Jo-Wilfried Tsonga pour régler l'affaire (3-0). Il semble donc loin le temps où le Biterrois refusait de se lancer dans la farouche bagarre d'un match important en Argentine au 2e tour l'an dernier. 

Arnaud Clément signerait tout de suite pour un scénario similaire. Avec une France menant (2-0), il pourrait alors envisager la possibilité de faire jouer Jo-Wilfried Tsonga en double, associé à Gasquet ou à Julien Benneteau. En revanche, à (1-1), il pourrait laisser le Manceau au frais le samedi, pour garder toute son énergie pour un duel crucial de N.1 avec Tomas Berdych le dimanche. D'autant que les Tchèques aligneront, logiquement, le duo Berdych-Stepanek, qui n'a perdu qu'une fois en 16 matches en Coupe Davis. Aucun point ne sera facile pour la France, aucun point n'est gagné d'avance, mais un succès de Richard Gasquet pourrait changer toute la physionomie de la rencontre. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze