bartoli marion 05012011
Marion Bartoli | AFP-West

Escudé et Bartoli se sont parlés

Publié le , modifié le

Petite pause dans le feuilleton "Plus belle la Fed Cup". Depuis l'annonce d'un accord avec Nicolas Escudé lui permettant de disputer les JO-2012 à Londres, Marion Bartoli a fait machine arrière. La "diva" corse a même présenté ses excuses au capitaine de l'équipe de France, furieux de lire des mensonges dans la presse. "Elle m'a présenté des excuses par rapport au fait qu'elle m'avait fait dire des choses que je n'avais absolument jamais dites. Son père aussi."

"Elle m'a exprimé ses regrets, dit qu'elle était désolée. Ca s'est bien passé. Je lui ai expliqué moi ce que j'en pensais", a-t-il ajouté. "C'est bien qu'elle ait fait un démenti. Mais il faut faire attention, parce que ce n'est pas la première fois. Forcément, ses excuses je les accepte oui, mais sur le fond du problème ça ne change rien", a-t-il repris.

L'histoire n'est donc pas terminée entre le clan Bartoli et l'encadrement tricolore. La N.10 mondiale refuse de jouer en Fed Cup, car elle exige que son père, qui est son entraîneur, soit intégré à l'encadrement de l'équipe de France pour s'occuper d'elle, ce que refuse Escudé. "Ils ont un mode de fonctionnement et il est absolument impensable d'arriver à le plaquer sur un groupe. Que ce soit eux comme moi, on en est totalement conscient", a-t-il affirmé.

Le capitaine français s'est montré peu optimiste sur les chances de trouver une solution: "Au vu de la conversation que j'ai eue avec son père à Miami, je vois mal comment il pourrait y avoir un terrain d'entente, vu qu'ils sont complètement indissociables, vu qu'ils ne travaillent qu'ensemble."