Novak Djokovic
Le tennisman serbe Novak Djokovic | AFP - ANDREJ ISAKOVIC

Djokovic lance bien la Serbie

Publié le , modifié le

Novak Djokovic a remporté le premier match de la finale de la Coupe Davis contre Radek Stepanek en trois sets, 7-5, 6-1, 6-4. Le numéro 2 mondial a mis la Serbie sur de bons rails dans la quête vers un dexuième saladier d'argent après celui glané en 2011 contre la France. Le Serbe après une première manche accrochée a finalement pris le meilleur sur Stepanek, 44e joueur mondial, et a signé sa 23e victoire d'affilée depuis sa défaite en finale de l'US Open.

Sa fin de saison en boulet de canon (quatre titres à Bercy, Pékin, Shanghai et le Masters) l'a lancé vers ce deuxième saladier d'argent. Novak Djokovic a parfaitement placé la Serbie qui devant son public rêve de rééditer le coup de 2011. Face à Radek Stepanek qui ne l'a plus battu depuis Rotterdam en 2006, le numéro 2 mondial a tenu son rang. Non sans douleur dans la première manche. Après son break pour mener 4-2 dans la première manche, il a tangué sur sa mise en jeu, sauvant 3 balles de débreak grâce à son service. Deux aces - un ace qui touche la ligne d'un poil pour égaliser et un autre pour confirmer - sur les 3 réalisés dans le premier set. A 5-2, on croit le Serbe parti pour un cavalier seul, mais Stepanek va revenir. De 5-2, il est parvenu à recoller (5-5) avant de craquer sur son service et perdre la première manche 7-5.

3 jeux blancs de suite

Accroché dans la première, puis dominateur. Dans la deuxième manche, le rouleau-compresseur serbe s'est mis en route. Les 3 balles de break sauvées à 1-1 et le break réalisé dans la foulée l'ont mis en confiance. A 2-1, Stepanek va traverser un véritable trou noir encaissant 3 jeux blancs de suite et mené 5-1. Il a fallu un mauvais jugement de Djokovic sur une balle en cloche pour que le Tchèque n'inscrive à nouveau un point (il en a inscrit 12 en tout dans la deuxième manche, Djokovic 28) au début du septième jeu. Un infime écueil pour le "Djoker" dans cette seconde manche qu'il a remporté 6-1. Deux sets à rien devant son public, Djokovic ne pouvait pas laisser échapper cette 23e victoire d'affilée. Et même s'il a vu le Tchèque être devant tout au long du troisième set jusqu'à 4-4, la balle de break convertie pour mener 5-4 valait une balle de match. Elle est intervenue un jeu plus tard.