Le joueur de tennis tricolore Richard Gasquet
Le joueur français Richard Gasquet | AFP - ANDREJ ISAKOVIC

Demi-finales, Croatie-France - Les derniers espoirs français sur les épaules de Richard Gasquet

Publié le , modifié le

Les derniers espoirs français de vivre la finale de la Coupe Davis, en novembre prochain, reposent désormais sur les épaules de Richard Gasquet, après l'échec du double Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut hier face aux Croates, à Zadar. Une contre-performance qui a placé les Bleus au bord de l'élimination. Le Biterrois devra absolument battre le leader croate, Marin Cilic, dans le premier match, ce dimanche (à partir de 14h), pour maintenir l'équipe en vie. En cas d'égalisation de Gasquet à 2-2, ce serait alors à Lucas Pouille d'apporter le dernier point face, probablement, au jeune Borna Coric, diminué par une douleur au genou.

"Il nous reste 100% d'efforts et 80% sont pour Richard", a reconnu Yannick Noah, le capitaine tricolore, qui croit aux chances de son poulain. Certes, le Croate Marin Cilic a été impressionnant à Zadar, autant en simple vendredi face à Pouille qu'hier samedi, dans le double, et Gasquet manque de compétition, après un été perturbé par les blessures, mais "il a la possibilité de chercher des angles et de sortir Cilic de sa zone de confort". Ne l'a-t-il pas battu deux fois en trois matches sur le circuit ?

Gasquet n'est pas réputé pour son goût des matches à haute pression et va devoir se faire violence, lui qui n'était même pas dans l'équipe, avant les forfaits de Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils. A-t-il l'étoffe du héros? "C'est le moment non?", a dit captain Noah. Le camp des Bleus a "pris un coup" avec la défaite du double face à Cilic et Ivan Dodig en quatre sets, qui fait tomber les chances de qualification française à "30%", selon Noah. Cet échec est une grosse désillusion car Mahut et Herbert, vainqueurs de Wimbledon en juillet, sont les numéros 1 mondiaux de la spécialité. Mais Ivan Dodig a, lui aussi, été titré en Grand Chelem en double, à Roland-Garros, et en Coupe Davis, l'addition d'un cador du simple change la donne. Marin Cilic en est un (11e mondial), capable de jouer à un très haut niveau, comme en 2014, lorsqu'il avait gagné l'US Open.

Une pique à Gaël Monfils

Quel que soit le résultat de la rencontre, on peut s'attendre à une sévère mise au point dimanche soir de la part du capitaine. Elle ne concernera pas les présents, à qui il "n'a rien à reprocher", mais peut-être Gaël Monfils, forfait l'avant-veille de la rencontre à cause d'une blessure sur laquelle toute la lumière n'a pas été faite. Après le double, Yannick Noah a adressé une pique au numéro 1 français. Son absence "est une très bonne chose pour l'état d'esprit de l'équipe", a-t-il lâcher. Un peu avant, il avait glissé, répondant à une question sur Marin Cilic: "On peut jouer sur une jambe. Quand on est Français, je ne sais pas mais, quand on est Croate, oui !" Bonjour l'ambiance...

AFP