Yannick Noah
Yannick Noah, capitaine de l'équipe de France | MIGUEL MEDINA / AFP

Coupe Davis - Yannick Noah convoque Tsonga, Pouille, Herbert, Mahut, Monfils pour la Serbie

Publié le , modifié le

A dix jours de la demi-finale de Coupe Davis à Lille contre la Serbie, Yannick Noah, le capitaine de l'équipe de France, a dévoilé la composition de son équipe. Malgré un été délicat, Jo-Wilfried Tsonga, N.1 français, est de la partie comme Lucas Pouille, le Français qui a été le plus loin à l'US Open (éliminé en 8e de finale). Pour le double, le duo Pierre-Hugues Herbert/Nicolas Mahut a été maintenu malgré le bon parcours à New York de Benneteau - Roger-Vasselin (en lice en 1/4). En remplaçant, c'est Gaël Monfils, qui devrait reprendre l'entraînement vendredi, date du début du stage des Bleus. Si ce n'est pas le cas, Adrian Mannarino intégrera l'équipe.

Aucune Français en quarts de finale de l'US Open, aucun Français présent dans le Top 15 mondial, une première depuis 10 ans. Le panorama n'est pas reluisant à dix jours d'une demi-finale de Coupe Davis. Yannick Noah doit pourtant faire avec. En d'autres temps, il aurait fallu un miracle du "magicien" Noah pour espérer entrevoir la finale. Mais la Serbie, l'adversaire normalement redoutable, est amputée de ses trois meilleurs joueurs: Novak Djokovic, Viktor Troicki, Janko Tipsarevic. Du coup, la France endosse le statut de favori pour ce retour à Lille, dans une enceinte où l'espoir d'un 10e sacre avait été douché par les Suisses Federer et Wawrinka en 2014. "C'est forcément une bonne nouvelle pour nous que Djokovic ne joue pas contre nous. Mais pour la compétition, quand un tel joueur ne joue pas, c'est forcément un coup. Quelque soit l'équipe qu'on aura en face, on va essayer d'aller en finale. C'est notre objectif depuis deux ans", rappelle le capitaine.

Pour ne pas rater la marche, le capitaine a composé un groupe attendu. Sorti de son "impasse" sur l'épreuve cette année suite à sa nouvelle paternité, Jo-Wilfried Tsonga conduira l'équipe. Eliminé successivement au 1er tour à Montreal et Cincinnati et au 2e à l'US Open pendant l'été, il demeure "un joueur de coupe", qui a toujours répondu présent dans l'épreuve. Sauf en 2014 à Lille à cause de son coude rappelleront les esprits chagrins. N.1 français, il s'impose naturellement. N.2 français, Lucas Pouille a repris confiance à l'US Open en étant le Français le plus performant (8e de finale), alors qu'il avait perdu dans les deux tournois de l'été avant le Grand Chelem.

Mannarino en soutien si Monfils déclare forfait

Pour la place de remplaçant, c'était le plus grand suspense. Entre Gaël Monfils, Richard Gasquet et Gilles Simon, les habituels "Mousquetaires", le choix s'est porté sur le premier, qui a dû abandonner au 3e tour de l'US Open contre David Goffin alors que les deux autres ont été sortis dès le 1er tour. Yannick Noah a quelques éléments positifs pour l'intégrer au groupe: "Il doit voir le docteur jeudi. D'après les informations que j'ai, il serait opérationnel pour reprendre l'entraînement vendredi, jour du début du stage. C'est pour cela que je l'ai mis en 5e", a-t-il expliqué. "On a huit jours de travail. J'aurais l'occasion de voir comment sont les gars. J'attends le feu vert du docteur pour savoir s'il pourra s'entraîner normalement. Si ce n'est pas le cas Mannarino pourra entrer dans le groupe." Le Francilien avait atteint le 3e tour à New York, après avoir été en quarts à Montreal et en 8e à Cincinnati. C'est donc l'homme en forme. "Il me semble plus à l'aise sur dur et surface rapide. Il a fait une belle saison, c'est pour ça qu'on a pensé à lui pour remplacer Gaël."

En double, la paire Mahut-Herbert est maintenue. Eliminée au 1er tour de l'US Open, ils avaient néanmoins remporté les tournois de Montreal et de Cincinnati durant l'été. Malgré leur présence en quarts de finale à New York, le duo Benneteau - Roger-Vasselin, qui doit jouer les frères Bryan (N.5), n'a pas été pris.