Tsonga - Coupe Davis Israël
Jo-Wilfried Tsonga a plus souffert que prévu mais il s'est imposé en quatre sets | AFP - CHARLY TRIBALLEAU

Coupe Davis - Tsonga offre son premier point aux Bleus face à Israël

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga a dominé l'Israélien Amir Weintraub 6-3, 6-3, 4-6, 7-5 au premier tour de la Coupe Davis. Si tout n'a pas été parfait, le numéro 1 tricolore a apporté au nouveau capitaine Arnaud Clément son premier point à la tête des Bleus. Richard Gasquet est attendu face à Dudi Sela.

Pour la première d'Arnaud Clément au poste de capitaine, Jo-Wilfried Tsonga a bien fait les choses. Leader naturel de ce groupe depuis cinq saisons, le numéro 1 français a pourtant rendu une copie entachée par la perte d'un set et d'un niveau de concentration irrégulier pendant plus d'une heure. Plus de peur que de mal puisqu'il s'est finalement imposé 6-3, 6-3, 4-6, 7-5 dans la Kindarena de Rouen face à Amir Weintraub.

Face à un joueur qu'il ne connaissait pas, modeste 173e mondial, Tsonga était bien entré dans son match. Sans se laisser déstabiliser par les coups de boutoirs et les très beaux revers à une main de son adversaire,  le récent quart de finaliste de l'Open d'Australie faisait parler son expérience, rappelant une fois de plus qu'on pouvait compter sur lui lors des rendez-vous de Coupe Davis.

Une concentration irrégulière

Après une entame de match équilibrée où les deux joueurs se sont jaugés, Tsonga se procurait ses deux premières balles de break à 3-2 (15-40). Il fallait finalement attendre sa troisième tentative pour le voir faire la différence grâce à un retour en coup droit long de ligne. La suite était plus simple. Après avoir confirmé son break le numéro 1 français terminait le travail à 6-3. Avec 100% des points gagnés derrière sa première balle durant la première manche, le Manceau s'était montré intouchable.

D'entrée de deuxième manche, Tsonga se procurait une nouvelle opportunité à (30-40) qu'il ne laissait pas passer. Une fois devant au score, il a ensuite tenu ses mises en jeu avec autorité : 3-1, 4-2, 5-3. Sûr de ses engagements, il pouvait lâcher ses coups et agresser Weintraub en retours.  Il faut dire que la faible seconde balle de l'Israélien lui laissait tout loisir pour régler la mire. A 15-40 dans le neuvième jeu, il profitait d'une nouvelle faute directe du numéro 2 israélien pour conclure la manche 6-3.

La rébellion de Weintraub

Mais alors qu'on aurait pu s'attendre à un cavalier seul de Tsonga dans la troisième manche, son adversaire s'est rebellé. A 1-1 (15-40), il se procurait ses deux premières balles de break. La seconde était la bonne, encore une fois grâce à son revers à une main, formidable coup d'attaque. Oubliant ce qu'il lui restait de complexes, le 173e joueur au classement ATP tentait crânement sa chance et confirmait à 3-1 puis 4-2. Surtout, il sautait sur une nouvelle occasion pour obtenir un double break. Si Tsonga retrouvait ses frappes pour recoller un peu au score jusqu'à 5-4, il n'empêchait pas l'inévitable. Sur sa deuxième opportunité Weintraub faisait mouche pour remporter la manche 6-4.

La quatrième manche n'était pas vraiment plus rassurante. Frustré de ne pas pouvoir développer son jeu, Tsonga se rendait coupable d'un important nombre de fautes directes. Sans être très impressionnant il appuyait toutefois sur l'accélérateur à 5-5 pour remporter les deux derniers jeux. A 6-5 sur service adverse, il concluait la rencontre, non sans avoir souffert.  S'il a été perturbé par la réussite presque insolente de son adversaire durant presque deux sets, il a su conclure le match sans s'embarquer dans un cinquième set incertain. La France mène 1-0.

Vidéo : la balle du match de Tsonga

Voir la video

Tsonga :  "Ca peut se jouer sur deux-trois coups"

Voir la video

"Weintraub: "J'ai joue à un niveau très correct"

Voir la video