Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga a bataillé pour venir à bout de Jiri Vesely | Michal Cizek / AFP

Coupe Davis - Tsonga envoie la France en demi finale

Publié le , modifié le

Après son match marathon face à Lukas Rosol vendredi, Jo-Wilfried Tsonga a dû batailler pour venir à bout de Jiri Vesely. Dans un match tendu marqué par de nombreuses fautes de chaque côté, le français a fini par faire la différence notamment grâce à sa première balle pour envoyer l’Equipe de France en demi-finale (4-6, 7-6, 6-4, 7-5). Elle affrontera le vainqueur du match Etats-Unis/Croatie.

C’était un Tsonga revanchard qui arrivait sur le court pour ce quatrième match décisif dans ce quart de finale de la Coupe Davis. Après son match marathon face à Lukas Rosol vendredi (3h52) qui s’est conclu par une défaite du joueur tricolore, Tsonga a de nouveau pris son temps, ne rentrant dans son match qu’après un gros set et demi. Avec une issue cette fois favorable. Après 3h20 de jeu et quatre sets tendus, Yannick Noah pouvait exulter. La France est en demi-finale de la Coupe Davis.

Tsonga a pris son temps

Perturbé par la puissance de Vesely, Jo-Wilfried Tsonga semblait partir sur les mêmes bases que vendredi avec un premier set lâché après avoir manqué deux occasions de débreaker le joueur Tchèque à 4-3. Dans un deuxième set toujours aussi accroché, Tsonga s’est appuyé sur son service très solide pour mettre en difficulté le Tchèque malgré de nombreuses fautes, à l’image de cette volée manquée à 5-5 à rendre jaloux un Zaza pendant une séance de tirs aux buts. Il faudra finalement attendre le tie-break pour voir Tsonga enfin lâcher les chevaux et prendre le dessus pour revenir à un set partout et relancer ce match.

Une montée en puissance qui se confirme dans le troisième set. Tsonga lâche ses coups droits et met plus d’impact dans ses frappes face à un Vesely débordé et au bord de la rupture physiquement. Les fautes restent pourtant nombreuses de chaque côté, Tsonga ne convertissant que 2 balles de break sur 10 comme sur ce jeu au milieu de quatrième set ou le Tchèque écarte trois balles de break avant de conclure pour rester devant. Et alors que l’on imaginait déjà un tie-break et un possible cinquième set, Tsonga convertissait sa deuxième occasion de break à 5-5 pour passer devant au meilleur moment. Vesely ne s’en relèvera pas, Djo finissant sur un jeu blanc pour envoyer la France en demi-finale. 

La balle de match de Tsonga


L’Equipe de France fait ainsi mieux qu’en 2015 où elle était tombée en quart de finale face à la Grande-Bretagne des frères Murray (1-3). Maintenant, il faudra se défaire des Etats-Unis ou de la Croatie pour espérer remporter un nouveau Saladier d’Argent.

La réaction de Yannick Noah

Mathieu Aellen