Marcel Granollers et Feliciano Lopez
Marcel Granollers et Feliciano Lopez | Manu Fernandez/AP/SIPA

Coupe Davis : l'Espagne vient à bout de la Russie grâce au double décisif

Publié le , modifié le

C'est au bout de la nuit, dans un double décisif, que l'Espagne a lancé sa Coupe Davis en battant la Russie (2-1). La paire Lopez/Granollers est venue à bout du double Khachanov/Rublev en deux sets 6-4, 7-6. Dans les autres matchs de la soirée, l'Australie de Kyrgios a battu la Colombie, d'ores et déjà éliminée, alors que le Kazakhstan a surpris les Pays-Bas. Dans le duel des voisins de l'Amérique du Nord, le Canada a dominé les USA.

L'Espagne emmenée par Rafael Nadal a réussi son entrée dans la nouvelle Coupe Davis en battant la Russie (2-1) au terme du double décisif. Il fallait être patient et courageux pour voir la paire espagnole composée de Feliciano Lopez et Marcel Granollers s'imposer au bout de la nuit contre Karen Khachanov et Andrey Rublev (6-4, 7-6). La première place du groupe B se décidera mercredi à partir de 18h00 et au terme du match entre l'Espagne et la Croatie, tenante du trophée mais battue 3-0 par la Russie lundi.

Plus tôt dans la journée, Rublev n'avait pas fait de cadeau à Rafael Nadal pour le retour de l'Espagnol à la compétition après son aventure écourtée au Masters. Éliminé en phase de poule, mais assuré de terminer l'année numéro 1 mondial, le Majorquin était déjà le dos au mur au moment de défendre son drapeau face à la Russie. Devant son public, l'Espagne n'avait en effet pas le droit à l'erreur face aux Russes. 

Ces derniers étaient donc les premiers depuis lundi à éprouver le sentiment de jouer à l'extérieur, sous les "Olé" et les fanfares. Privée de Daniil Medvedev, la Russie a gagné ses trois parties la veille contre la Croatie tenante du trophée avec les seuls Khachanov et Rublev. De nouveau aligné mardi, Rublev en avait gardé suffisamment sous le pied pour venir à bout de Bautista Agut, vaincu en trois sets par un Russe qui a terminé en trombe (7 points à 0 au tie-break).

Nadal fidèle à lui-même

La formule de la Coupe Davis est nouvelle, certes, mais l'investissement de Nadal est toujours le même. S'invectivant comme toujours, haranguant la foule madrilène, le numéro 1 mondial a terrassé Karen Khachanov pour permettre à son pays d'égaliser. Face à un adversaire qu'il avait déjà battu 6 fois sur 6, Nadal a bien débuté avec un break rapide et conservé jusqu'à la fin d'une première manche bien maîtrisée (6-3). La suite était plus délicate, la fatigue de fin de saison se faisant sentir pour l'Espagnol, qui avait de plus en plus de mal à contenir la puissance de Khachanov. 

Le "Taureau de Manacor" s'abritait tant bien que mal derrière une première balle bienvenue (11 aces) pour effacer une balle de break à 4-3, puis une balle de set à 7 points à 6 dans le tie-break, arrachant la victoire au courage.

Dans les autres rencontres le Kazakhstan a remporté son premier match du groupe E de la Coupe Davis en battant les Pays-Bas (2-1) à l'issue du double décisif. Mikhaïl Kukushkin a commencé par battre Botic van de Zandschulp 6-2, 6-2, mais Robin Haase a remis les deux pays à égalité en dominant Alexander Bublik 7-5, 3-6, 7-6 (7/5). Kukushkin et Bublik ont parachevé leur succès en décrochant ensemble le double 6-4, 7-6 (7/2) face à Haase associé à Jean-Julien Rojer. Les Pays-Bas tenteront mercredi de conserver leurs chances de qualification pour les quarts de finale face à la Grande-Bretagne d'Andy Murray.

L'Australie n'a pas traîné contre la Colombie, déjà défaite la veille par la Belgique (2-1). Nick Kyrgios et Alex de Minaur ont respectivement dominé Alejandro Gonzalez (6-4, 6-4) et Daniel Elahi Galan (6-4, 6-3). Ayant déjà perdu contre les Belges, les Colombiens ne peuvent même plus espérer terminer parmi les deux meilleurs deuxièmes de la phase de groupes de la compétition. Les Australiens, eux, disputeront la première place du groupe D face à la Belgique mercredi soir.

Déjà survolté lundi face à l'Italie, Denis Shapovalov a de nouveau survolé son sujet face à Taylor Fritz (7-6, 6-3). Et comme Vasek Pospisil s'est débarrassé de Reilly Opelka (7-6, 7-6), les USA sont déjà en position défavorable pour la suite de cette compétition. Avec deux victoires, les Canadiens sont quant à eux assurés de la première place du groupe F. Ils joueront en quarts de finale contre la Belgique ou l'Australie qui se disputent la première place du groupe D.

France tv sport francetvsport

Coupe Davis