Coupe Davis.

Coupe Davis : nouvelle polémique avec le forfait du double canadien face aux Etats-Unis

Publié le , modifié le

Alors que la Coupe Davis nouvelle formule a fait ses grands débuts cette semaine, plusieurs polémiques sont venues se greffer au spectacle sur les courts. Manque de public, horaires tardifs... Et dans la nuit de mardi à mercredi, le forfait du double canadien face aux Etats-Unis est venu ajouter une nouvelle problématique : celle de l'équité sportive. Sale temps à Madrid !

Entre ceux qui ne veulent pas jouer, ceux qui y vont à reculons, le public aux abonnés absents pour certaines rencontres et, pas plus tard qu'hier, des critiques du numéro un mondial Rafael Nadal pestant contre les horaires tardifs des matches, la coupe (Davis) était déjà bien pleine. Critiqués, les organisateurs de la nouvelle formule de ce championnat du monde des nations de tennis bottent en touche et plaident une mise en place à digérer. Ce mercredi, un nouveau fâcheux événement est venu s'ajouter à la liste : le forfait du double canadien dans la nuit face aux Etats-Unis a été particulièrement mal vécu.

à voir aussi Coupe Davis: les horaires tardifs ne plaisent pas à Rafael Nadal Coupe Davis: les horaires tardifs ne plaisent pas à Rafael Nadal

"Ca ne me plaît pas, ça ne devrait pas être autorisé" regrette Djokovic

Déjà qualifiés pour les quarts de finale après leur victoire lundi contre l'Italie puis des deux simples mardi contre les Américains, les Canadiens ont décidé de boycotter le double face aux USA, qui n'aurait de toute façon rien changé à leur destin. "Ca ne me plaît pas, ça ne devrait pas être autorisé (...) Tout le monde devrait être obligé de jouer", a tranché Novak Djokovic. Oui mais voilà : selon un responsable de la Fédération internationale (ITF) aucune autre pénalité n'est applicable "car un médecin indépendant a constaté que trois des quatre joueurs canadiens étaient inaptes à jouer le double".

Une équité sportive remise en cause ?

Le capitaine canadien Frank Dancevic a sélectionné quatre joueurs au lieu des cinq autorisés: Denis Shapovalov, Felix Auger-Aliassime, Brayden Schnur et Vasek Pospisil. Mais la qualification a été obtenue à deux: seuls Shapovalov et Pospisil ont joué, en simple comme en double. Sauf que la nouvelle formule de la Coupe Davis donne au double une importance qui peut s'avérer prépondérante pour la qualification pour les quarts.

Depuis cette année en effet, 18 équipes jouent sur une semaine la phase finale à Madrid. Elles sont séparées en six groupes de trois: le premier de chacun des groupes ainsi que les deux meilleurs deuxièmes, départagés au nombre de parties, puis de sets et de jeux gagnés, se qualifient pour les quarts. Si bien que les Etats-Unis, qui jouaient mercredi soir contre l'Italie, ne peuvent certes plus espérer que la deuxième place du groupe F derrière le Canada, "mais avec cette victoire 6-0, 6-0 ça pourrait faire une grande différence dans le calcul du meilleur 2e des groupes", a souligné Djokovic. Un avis complètement partagé par Andy Murray pour qui ce forfait "n'est pas une bonne chose".

De quoi remettre en cause l'équité sportive promue par les nouveaux organisateurs de la Coupe Davis...

Avec AFP

à voir aussi Coupe Davis : Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle formule Coupe Davis : Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle formule

Coupe Davis