Noah encourageant la paire française Mahut/Herbert
Noah encourageant la paire française Mahut/Herbert. | JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Coupe Davis - Noah conserve sa confiance à Pouille, Chardy, Tsonga, Mahut et Herbert pour la finale

Publié le , modifié le

Malgré le forfait sur blessure de Richard Gasquet, annoncé hier, Yannick Noah a décidé de ne rien changer à son groupe qui prépare la finale de la Coupe Davis contre la Croatie (23-25 novembre au stade Pierre-Mauroy). Le capitaine a ainsi maintenu sa confiance au trio Lucas Pouille, Jérémy Chardy et Jo-Wilfried Tsonga pour le simple, et à la paire Nicolas Mahut-Pierre-Hugues Herbert, actuellement présent au Masters de Londres, pour le double. Il n'a pas appelé de remplaçant dans la liste officielle.

Il aurait pu rappeler Benoit Paire, qui avait fêté sa première sélection et sa première titularisation en demi-finale. Il aurait également pu ramener Gilles Simon, plutôt à son aise en fin de saison même si la terre-battue n'est pas sa surface préférée. Mais Yannick Noah a décidé de conserver son groupe de cinq joueurs pour la finale de la Coupe Davis contre la Croatie.

Le forfait de Richard Gasquet, tombé hier, na donc pas modifié sa ligne de conduite. Le capitaine a perdu son N.1. Il conserve sa confiance à son N.4, Lucas Pouille, tombé au 32e rang mondial derrière Gasquet (26e), Monfils (29e) et Simon (30e). Désormais chef de file de cette équipe de France, comme il l'était logiquement en début de saison car faisant partie du Top 20, Pouille sera épaulé par Jérémy Chardy (42e), et Jo-Wilfried Tsonga.

Tsonga en atout dans la manche

Désormais 261e mondial après pratiquement 8 mois sans jouer, le Manceau a retrouvé un certain niveau, vu notamment à Bercy lors de son 1er tour perdu contre Milos Raonic après une intense lutte. L'ancien leader du tennis français joue un sacré pari dans cette sélection. Il a toujours été très attaché à cette compétition, et le capitaine Noah lui fait donc confiance pour qu'il puisse augmenter son niveau tennistique et de confiance pour cette finale. Un pari à l'image de celui tenté par ce même capitaine, voici maintenant 27 ans à Lyon avec Henri Leconte. Et cela avait souri aux Français. En stage depuis hier à Marcq-en-Baroeul (sauf Herbert et Mahut à Londres), Yannick Noah a dû être rassuré par l'ancien N.1 français. 

En double, confiance est donné aux qualifiés pour le Masters, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert. Avec Tsonga comme atout dans la manche pour troubler le jeu comme Noah l'avait fait l'an dernier en finale contre la Belgique en associant Herbert à Gasquet. "J'ai hésité à choisir Mahut-Herbert ou Mahut-Benneteau. Ce sont deux équipes de double assez proches selon moi. Finalement, ça m'a semblé difficile de séparer Mahut-Herbert alors qu'ils étaient sur la route du Masters", a justifié le capitaine.

Coupe Davis