Coupe davis
Même sans Nadal, l'Espagne sera dangereuse. | AFP

Coupe Davis : Nadal forfait, la France pas favorite pour autant

Publié le , modifié le

Après sa sortie de l’US Open sur abandon face à Juan Martin Del Potro, Rafael Nadal a rapidement déclaré forfait pour la demi-finale de Coupe Davis à Lille. Mais attention, les Espagnols demeurent redoutables, surtout face à une équipe de France bien pâle.

La réussite de Yannick Noah à la tête des tricolores ne faiblit pas. Sous son ère, le coach a défié le Canada sans Raonic, la République Tchèque sans Berdych, le Japon sans Nishikori, les Britanniques sans Murray, la Serbie sans Djokovic et jouera désormais l’Espagne sans Nadal. De quoi faciliter considérablement les parcours des Français. Mais contrairement aux autres nations, la dépendance à leur numéro 1 n’est pas si flagrante chez les futurs adversaires du clan français. Si la présence de Rafa assurait une demi-finale à Lille quasi ingagnable, son absence n’est pas synonyme de victoire, loin de là.

A la Race, le classement sur la saison, les Français sont à la traîne. Côté espagnol, Pablo Carreno Busta (14e) et Roberto Bautista Augut (23e) rivalisent sans rougir avec Richard Gasquet (24e) et Lucas Pouille (27e). L'année dernière, le numéro 1 espagnol du week-end flirtait même avec le top 10. Si Carreno Busta connaît une saison plus difficile, sur toutes leurs confrontations, les deux Espagnols mènent tout de même 7-2 face aux deux tricolores.  

Ramos en renfort

Pour remplacer le N.1 mondial, Bruguera a fait appel à Albert Ramos, 52e joueur mondial. "Nous avons pleinement confiance en lui. Il faut se rappeler qu'il a été le héros de la rencontre contre la Grande-Bretagne à Marbella", a-t-il expliqué.  Début février, le Catalan avait remporté ses deux simples, contre Liam Broady et Cameron Norrie, pour permettre la qualification de l'Espagne pour les quarts. Malgré ça, difficile de le voir débuter.

Un double plus que décisif

Parmi ses forces, l’équipe de France compte une paire redoutable. Problème, elle sera incomplète ce week-end. Pierre-Hugues Herbert – tout comme Jo-Wilfried Tsonga pour le simple – a déclaré forfait, blessé. Le capitaine pourra, au choix, associer le spécialiste de l’exercice Nicolas Mahut à Pouille, Gasquet, Benneteau ou Mannarino. Le duo Mahut-Benneateau tient la corde.

Et il ne faudra pas se louper, parce qu’en face, le double est aussi une spécialité maison. Feliciano Lopez, démuni de son fidèle Marc Lopez, sera probablement aligné avec Marcel Granollers, très à l’aise sur l’exercice. Autant d’éléments incitant à la méfiance. Les Espagnols arriveront à Lille sans leur arme numéro un mais avec un groupe revanchard et déterminé.

Benjamin Badache Ben_Badache

Coupe Davis