Arnaud Clément - coupe Davis
Le capitaine de l'équipe de France Arnaud Clément sur la sellette | AFP - JEAN-SEBASTIEN EVRARD

Coupe Davis : Monfils, Benneteau et Mahut avec Simon et Gasquet

Publié le , modifié le

Arnaud Clément a dévoilé la liste des cinq joueurs appelés à disputer le premier tour de l’édition 2015 de la Coupe Davis, du 6 au 8 mars à Francfort. Gaël Monfils, qui avait fait part de son intention de passer son tour pour mieux préparer sa saison, est finalement retenu par le capitaine français. Julien Benneteau, qui revient de blessure, et Nicolas Mahut (première sélection) font également partie de la liste aux côtés de Gilles Simon et Richard Gasquet.

Arnaud a donc réussi dans sa tentative de faire revenir Gaël Monfils sur sa décision de faire l’impasse sur cet Allemagne-France de tous les dangers. Convaincant, le capitaine tricolore a trouvé les mots pour inciter son joueur à intégrer le groupe alors que le leader du tennis français, Jo-Wilfried Tsonga, est forfait sur blessure.

Arnaud Clément a expliqué lundi soir au téléphone au finaliste de l’Open 13 que le groupe France avait besoin de lui, le vainqueur de Roger Federer himself lors de la dernière finale à Lille. Selon la FFT, il lui a répété qu’il n’était pas d’accord avec son choix initial de zapper cette rencontre certes mal placée dans son calendrier personnel, mais Ô combien importante pour l’avenir proche de cette génération surnommée un peu trop vite "les nouveaux Mousquetaires". "C'est une bonne énergie, c'est de bon augure pour ce premier tour. On a  beaucoup échangé avec Gaël. A chaque fois que nous en avons parlé ensemble, je  lui ai dit que je ne comprenais pas (son forfait) et que c'était une erreur", a  expliqué Arnaud Clément. "Ce qui compte, c'est que Gaël soit avec nous, avec l'envie d'être avec  nous", a souligné Clément, interrogé sur ce revirement de situation. "J'ai beaucoup parlé avec mon coach et on a trouvé un terrain d'entente  pour que je joue", a expliqué de son côté Monfils. "J'avais vachement envie de  jouer et j'ai, moi-même, mis beaucoup de pression sur mon coach".

Clément fait acte d'autorité​

Clément fait ainsi acte d’autorité en montrant que personne ne peut décider de venir quand bon lui semble en équipe de France. Fidèle à sa réputation de joueur de Coupe Davis qui fait passer l’équipe avant ses intérêts personnels, Clément espère et attend la même implication de ses hommes. Ce revirement de situation survient au lendemain des déclarations d'Arnaud Di Pasquale, le Directeur technique national, qui avait dit sur RMC: "Une sélection, ça ne se décline pas. Surtout dans le contexte actuel, avec  la blessure de Jo. Aujourd'hui, on a vraiment besoin de lui. C'est embêtant  aujourd'hui au regard du contexte. Et surtout, l'équipe de France, ce n'est pas  l'auberge espagnole. On ne fait pas ce qu'on veut. On ne vient pas quand on en  a envie et on ne se retire pas quand on en a envie".

Il a également sélectionné un convalescent, Julien Benneteau, qui revient de pubalgie. Sans oublier les tauliers Richard Gasquet et Gilles Simon (remplaçant en finale 2014) ni Nicolas Mahut, élément essentiel en double, surtout au cas où Benneteau ne serait pas encore au top dans une semaine (le Bressan est d'ailleurs le 5e homme dans la liste).

Vidéo: Les explications d'Arnaud Clément

Grégory Jouin @GregoryJouin