Pierre-Hugues Herbert
Pierre-Hugues Herbert. | AFP

Coupe Davis : Mahut et Herbert entretiennent l'espoir

Publié le , modifié le

L'équipe de France de Coupe Davis ne repartira pas muette de sa finale. Le paire Nicolas Mahut - Pierre-Hugues Herbert a réussi à mater les Croates Pavic et Dodig en quatre sets (6-4, 6-4, 3-6, 7-6). Les Bleus reviennent à 2-1 et conservent l'espoir d'une remontée épique.

Grosse performance du double français dans ce match 3 de la finale de la Coupe Davis. Après les deux défaites sèches de Jo-Wilfried Tsonga et Jérémy Chardy en ouverture de la confrontation contre la Croatie, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ravivent la flamme. Les récents finalistes du Masters de Londres n'ont pas craqué face à la paire Dodig - Pavic, également spécialistes du double (6-4, 6-4, 3-6, 7-6).

Jamais les Français n'ont paru dépassés. Au terme d'une première manche très sérieuse, avec un break à 3-3, ils prennent la tête, notamment grâce à un excellent pourcentage sur premier service (88%). Moins bien partis dans la deuxième manche, ils finissent par faire craquer Ivan Dodig, coupable de deux doubles fautes au pire moment.

3h45 de lutte

Pour son possible dernier match avec l'équipe de France, Nicolas Mahut peut entrevoir une victoire de prestige. Lui qui n'était pas présent l'an passé face à la Belgique et qu'on a vu très ému lors de l'hymne national vendredi.

Mais dans ce genre de match, rebondissements sont légions. Alors que les Français s'envolent d'entrée de troisième set, en prenant le service de leurs adversaires du jour, la suite est moins reluisante. Menée 0-2, la Croatie débreake dans la douleur et refuse le sort qui lui semblait promis. Dodig et Pavic s'adjugent le troisième acte (6-3) et installent le doute dans l'esprit de Mahut et Herbert.

Dans le quatrième set, le contraste est saisissant. Quand les Croates se permettent des jeux blancs sur leur mise en jeu, celle des Français est constamment disputée. Mais les Bleus sont solides, leur sang est froid. Et lorsque leurs adversaires servent à 4-5, c'est le moment qu'ils saisissent pour se procurer trois balles de match. La pression du public se fait assourdissante et le clan croate invective l'arbitre.

Les trois occasions sont écartées par un Mate Pavic inflexible au service, de quoi aller chercher un tie-break dans cette quatrième manche interminable. Mais cette fois, c'est la bonne ! Les Bleus font la course en tête et remportent le tie-break (7-3).

Andréa La Perna @A_LaPerna