tchèques coupe davis serbes 112013
Les Tchèques conservent leur titre devant des Serbes dépités | AFP

Coupe Davis : les Tchèques intraitables

Publié le , modifié le

La République Tchèque a remporté son second Saladier d’Argent consécutif en venant à bout de la Serbie à Belgrade trois victoires à deux. C’est Stepanek (44e à l’ATP) qui a offert le titre à son pays en dominant en trois petits sets (6-3, 6-1, 6-1) et 1h54 le jeune Dusan Lajovic, 117e mondial. Auparavant, Novak Djokovic avait disposé de Tomas Berdych en trois manches pour égaliser à 2 points partout.

La Serbie, victorieuse de la France en 2010 à Belgrade, n’a rien pu faire pour contre le tandem Berdych-Stepanek, plus complet que la formation alignée par les locaux, amputée de Tipsarevic (blessé) et Troicki (suspendu).

En fait, le double de samedi a fait la différence, comme on pouvait s'y attendre. Djokovic a gagné ses deux simples mais le numéro 2 mondial, vainqueur de l'Open d'Australie et du Masters, était trop seul pour empêcher le triomphe tchèque, n'en déplaise au bouillant public belgradois.

L'expérimenté Stepanek a bien géré la pression et empoché le point décisif en trois sets, dans l'ultime match qui l'opposait au sans doute trop jeune Dusan Lajovic (N.117). Lajovic, soutenu par plus de 10.000 spectateurs, avait pourtant bien débuté en prenant d'entrée le service du 44e joueur mondial, mais il perdait aussitôt sa mise en jeu et prenait alors l'eau. "Je n'ai pas réussi à  trouver de solutions, surtout lors de mes mises en jeu, a avoué le jeune Lajovic. C'est un joueur très expérimenté et je n'ai tout simplement pas trouver la clé pour perturber son jeu. Je suis très déçu".

Stepanek de nouveau héros

Le discours était évidemment tout autre pour Stepanek. "J'étais sous la plus grande pression possible. Nous sommes une des cinq équipes" qui ont réussi à conserver le titre, a lancé un Stepanek tout sourire. "J'ai contrôle le match, à l'exception du premier jeu, et j'ai joué le meilleur tennis de ma vie ce week-end", a-t-il ajouté. En 2012, c'était déjà lui qui avait apporté le point décisif à son pays en battant l'Espagnol Nicolas Almagro.

Le capitaine de l'équipe de Serbie Bogdan Obradovic a tenu à féliciter son équipe, tout en précisant qu'il avait été "privé de deux joueurs très importants", à savoir Tipsarevic et Troicki. "Dusan est un jeune joueur et j'espère que l'expérience qu'il a vécue lui servira dans sa carrière. Nous sommes une équipe compétitive et je crois qu'à l'avenir nous disputerons encore de nombreuses finales", a-t-il prédit.

Les Tchèques enlèvent leur troisième Coupe Davis si l’on compte le sacre de Lendl et Cie en 1980 contre l’Italie. La République tchèque avait battu l’Espagne privée de Nadal l’an dernier (3-2).