Yannick Noah
Yannick Noah | AFP

Coupe Davis - Les Français devront rester "sous tension"

Publié le , modifié le

Les Français devront rester "sous tension" pour donner "le meilleur d'eux-mêmes" lors du premier tour de la Coupe Davis dès vendredi à Baie-Mahault (Guadeloupe) où ils seront les grandissimes favoris contre le Canada, décimé, a prévenu mardi le capitaine Yannick Noah.

Sans leur N.1 Milos Raonic (13e mondial), insuffisamment remis d'une blessure aux adducteurs, ni leur spécialiste du double Daniel Nestor, forfait depuis lundi, les Canadiens n'ont quasiment aucune chance de battre les Bleus. Malgré tout, "l'important est de rester sous tension, de garder la concentration", a souligné Noah, de retour pour tenter de guider à nouveau la France vers le Saladier d'argent qui la fuit depuis 2001.

"Notre but est vraiment de donner le meilleur de nous-mêmes à chaque fois, au quotidien lors des entraînements et pour les matches quel que soit l'adversaire", a assuré le lauréat de Roland-Garros 1983 et capitaine victorieux des campagnes de 1991 et 1996. "Il faut savoir qu'on ne se faisait pas une montagne non plus de Raonic. S'il était dans notre équipe, au niveau du classement, il serait troisième. On a toujours tendance à voir l'adversaire plus grand qu'il ne l'est. Mon travail est d'avoir de la sérénité, et conscience de nos qualités mais aussi de nos faiblesses", a ajouté Noah.

De leur côté, les Canadiens tentent tant bien que mal de relativiser. "C'est une déception pour nous mais les malheurs des uns font les opportunités des autres. A nous de continuer à croire que l'on peut gagner ici", a souligné le capitaine Martin Laurendeau. 

Christian Grégoire