Le double canadien Vasek Pospisil - Denis Shapovalov lors de la demi-finale de la Coupe Davis 2019 à Madrid
Le double canadien Vasek Pospisil - Denis Shapovalov lors de la demi-finale de la Coupe Davis 2019 à Madrid | Vladimir Pesnya / Sputnik

Coupe Davis : Le Canada s'offre la Russie et file en finale

Publié le , modifié le

Au bout du suspens, la paire composée de Vasek Pospisil et Denis Shapovalov a offert la première finale de l'histoire de Coupe Davis au Canada en remportant le double décisif face aux Russes Kachanov et Rublev 6-3, 3-6, 7-6 (7/5). La formation canadienne rencontrera la Grande-Bretagne ou l'Espagne pour tenter de décrocher cette nouvelle édition de la Coupe Davis.

La nouvelle formule leur a réussi. Les Canadiens se sont offerts une place en finale de Coupe Davis en dominant la Russie au bout du suspens. Mené 1-0, le Canada a réussi à se remobiliser pour égaliser et s'offrir un double décisif renversant jusqu'à l'ultime tie-break remporté par la paire Pospisil-Shapovalov, synonyme de première qualification de l'histoire de leur pays. Ce dimanche, ils rencontreront le vainqueur de l'autre demi-finale opposant l'Espagne à la Grande-Bretagne.

Le moins que l'on puisse dire est que c'était loin d'être gagné. Mené un match à zéro à la suite d'un match mené de bout en bout par Andrey Rublev face à Vasek Pospisil (6-4, 6-4), le Canada était dos au mur. Mais c'était sans compter Denis Shapovalov, pourtant dans un jour sans (44 fautes directes). Dans un combat de frappeurs face à Karen Kachanov, le 15e joueur mondial a fait preuve d'un mental à toute épreuve pour éviter une douloureuse élimination aux portes de la finale à son équipe. Mené 4 à 1 dans le premier set, Shapovalov a alors aligné cinq jeux de suite pour clore la première manche (6-4), avant que le Russe ne réagisse et égalise à un set partout (6-4, 4-6). Lors de l'ultime manche, le Canadien a dû puiser dans ses réserves mentales pour effacer trois balles de débreak afin de trouver la solution et offrir un double décisif  pour marquer l'histoire de son pays. 

Et c'est encore lui, accompagné de Vasek Pospisil, qui a porté le Canada sur son dos pour offrir la première finale de l'histoire de son équipe en renversant le double russe composé de Karen Kachanov et Andrey Rublev. Menés 4 jeux à 2, les joueurs canadiens sont parvenus à inverser le cours du match pour s'imposer au bout d'un tie break irrespirable 6-3, 3-6, 7-6 (7/5). A défaut d'avoir une Coupe Davis dont la refonte est loin de faire l'unanimité, les spectateurs auront au moins un finaliste inédit.

Coupe Davis