Coupe Davis : Lucas Pouille prend les devants !

Coupe Davis: la finale France-Croatie sur terre battue

Publié le , modifié le

La finale de la Coupe Davis entre la France et la Croatie qui aura lieu à Lille du 23 au 25 novembre prochain se disputera sur terre battu, a annoncé lundi la Fédération française de tennis (FFT).

Sur ce même stade Perre-Mauroy de la préfecture du Nord, la France avait battu l'an passé en finale la Belgique sur surface dure,  alors qu'elle s'était inclinée à Lille sur terre battue contre la Suisse de Roger Federer et Stan Wawrinka en 2014. Néanmoins, pour ce rendez-vous avec les Croates, elle a de nouveau choisi la terre. 

Contenir Cilic

Ce qui peut s'expliquer, en théorie, par rapport à l'adversité probable des tricolores,  notamment le N°1 croate Marin Cilic, beaucoup plus à l'aise sur le dur, où il a remporté 17 de ses 18 titres. Ce n'est donc pas illogique dans la perspective de contenir la puissance de N°6 mondial. 

Les joueurs français, eux,  auraient-ils opté pour le même court en dur indoor qui leur a souri en finale il y a un an face à la Belgique, ainsi qu'en demi-finale mi-septembre contre l'Espagne privée du N.1 mondial Rafael Nadal (3-0 le samedi), déjà à Lille ? Ou préféraient ils un autre revêtement ? Car au-delà du fait qu'eux aussi doivent trouver leurs marques, beaucoup savent que cette option a coûté historiquement cher à l'équipe de France.

Une option pas très payante dans l'histoire

Dans l'ère moderne de la Coupe Davis (depuis la mise en place du groupe mondial en 1981), toutes les finales à domicile que les Bleus ont choisi de jouer sur l'ocre ont été perdues. La plus récente date d'il y a quatre ans, à Lille déjà, face à la Suisse sous le capitanat d'Arnaud Clément. Avant, en 2002 à Bercy, contre la Russie de Marat Safin, Yevgeny Kafelnikov et Mikhail Youzhny (3-2), et en 1999 à Nice, face à l'Australie de Lleyton Hewitt (3-1), à chaque fois sous la houlette de Guy Forget. En 1982 à Grenoble enfin, contre les Etats-Unis de John McEnroe (3-0). Noah, l'actuel capitaine tricolore, était alors sur le terrain.

Au contraire, les deux finales organisées par la France sur dur indoor lui ont souri. Face aux Belges emmenés par David Goffin en novembre dernier, et plus de vingt-cinq ans plus tôt, en 1991 à Lyon, contre la "dream team" américaine Pete Sampras et Andre Agassi (3-1).
 

France tv sport francetvsport

Coupe Davis