La Coupe Davis
Le prestigieux Saladier d'Argent | SIPA - XAOCPHOTO - STANKOVIC

Coupe Davis: la Belgique en état d'alerte

Publié le , modifié le

La Fédération internationale de tennis a fait part de son inquiétude concernant la finale de Coupe Davis prévue à partir de vendredi à Gand, entre la Belgique et la Grande-Bretagne. L'extrême état de tension qui agite actuellement le plat pays a eu pour premier effet de voir l'équipe britannique reporter à lundi son arrivée en Belgique, soit deux jours après la date prévue. Selon les dernières informations des organisateurs pourtant, la finale aura bien lieu sur la terre battue gantoise.

Après les attentats de Paris, la Belgique a relevé son niveau d'alerte pour la ville de Bruxelles au maximum en raison en raison d'une menace "imminente" d'attentat  "avec armes et explosifs". Depuis samedi, métros et centres commerciaux sont fermés dans une capitale belge déserte, tandis que plusieurs événements sportifs ont été annulés. Le gouvernement a demandé à la population d'éviter les lieux fréquentés. Certes, Gand n'est pas Bruxelles, (55 km séparent les deux villes) mais il est évident que la crainte s'est emparée du pays, et donc aussi de tout l'environnement de cette compétition qui doit être une fête pour la Belgique, laquelle n'a pas disputé de finale de Coupe Davis depuis 1904.

"Depuis une semaine, la FIT a été en contact permanent avec les autorités compétentes, la Fédération royale belge de tennis, la Fédération anglaise de tennis et la compagnie chargée d'évaluer les risques et ces discussions se poursuivent"  a déclaré dans un communiqué le président de la fédération internationale, David Haggerty.  "Nous avons appris que la Belgique avait relevé son niveau d'alerte terroriste à Bruxelles. Cela nous inquiète beaucoup mais, en l'état actuel des choses, nous poursuivons les préparations de la finale. Ce que j'ai dit le week-end dernier reste vrai: la sécurité des joueurs, des spectateurs, des médias et de tout le personnel demeure notre plus grande priorité", ajoute David Haggerty.

Au Flanders Expo de Gand, d'une capacité de 13.000 places, toutes les mesures seront prises et la finale reste maintenue. Sauf à de nouveaux éléments tragiques interviennent d'ici la date des premiers simples vendredi 27. Les Belges seront bien sûr très nombreux à venir soutenir David Goffin et ses coéquipiers, alors qu'un millier de supporters britanniques sont attendus pour célébrer un éventuel premier titre depuis 1936 de l'équipe emmenée par le N.2 mondial Andy Murray. 

Christian Grégoire