Jérémy Chardy prostré sur sa chaise
Jérémy Chardy prostré sur sa chaise | AFP - Philippe HUGUEN

Coupe Davis : Jérémy Chardy, la pression de toute part

Publié le , modifié le

A 31 ans, Jérémy Chardy a disputé son premier match en finale de Coupe Davis, au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq contre la Croatie. Contre Borna Coric, il a en plus affronté un joueur en grande confiance. Avec un tirage au sort qui l'avait placé en premier de cordée, le Palois a fait face à une pression de tous les côtés. Il n'a jamais pu s'en défaire.

"C'est la première fois que je joue un match comme ça." La phrase de Jérémy Chardy résume à peu près tout de son match. 40e mondial, mais 5e joueur français derrière Gasquet, Monfils, Simon et Pouille, il avait été propulsé en tant que N.1 pour son premier match en finale de Coupe Davis. Pour lui qui n'a, au cours de sa carrière sur le circuit principal, remporté qu'un titre en simple et perdu deux autres finales, c'était trop, surtout face à un Top 15 e,n confiance. "J'ai mal commencé, en perdant d'entrée mon jeu de service après avoir mené 40-0. Ca m'a tendu pour une grande partie de la rencontre. Ca m'a mis un coup."

Tout le contraire de son adversaire croate: "Je ne me mets pas la pression", racontait Borna Coric après son match. "J'étais sur les nerfs depuis quelques jours, je dois être honnête. Dès je suis rentré sur le court, je n'ai pas ressenti de tension. Je n'avais pas l'impression que je ne pouvais pas jouer comme je voulais jouer."

Coric en forme ascendante

Face au 12e mondial, en pleine confiance après une belle saison ponctuée par un titre à Halle, une finale au Masters 1000 de Shanghaï sans oublier une demie à Indian Wells, le Français n'a jamais pu jouer à sa main. "Il n'y a pas un moment où il a baissé d'intensité. Il a très bien joué, et a été solide partout. Il a été plus fort que moi sur l'ensemble du match. Il a très bien servi. Il a d'ailleurs progressé au service par rapport à nos précédentes rencontres." Borna Coric, son adversaire, ne disait pas le contraire: "Je pense que j’ai joué un tennis de haut niveau. J’ai fait le break et ensuite, j'ai commencé à beaucoup mieux jouer.  Dans l'ensemble, c'était un excellent match de mon côté."

La dernière fois qu'ils s'étaient croisés, c'était en 2017, sur la terre battue de Monte Carlo, pour un succès de Chardy en trois manches. Mais les temps ont changé.

De notre envoyé spécial

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze