Jo-Wilfried Tsonga consolé par Lucas Pouille sous les yeux de Yannick Noah
Jo-Wilfried Tsonga consolé par Lucas Pouille sous les yeux de Yannick Noah | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Coupe Davis - France - Croatie: La fin de l'aventure ?

Publié le , modifié le

En virant logiquement en tête (2-0) contre la France à l'issue de cette première journée de compétition, l'équipe de Croatie a frappé un grand coup. Dans un stade Pierre-Mauroy refroidi, les Croates se sont rapprochés de la conquête d'un deuxième trophée de leur histoire, le dernier sous cette forme. Le double samedi sera déjà décisif pour l'équipe française, pour "survivre jusqu'à dimanche", comme l'a dit Yannick Noah, dont c'est le dernier match en tant que capitaine.

Une ambiance de fin de règne. Une atmosphère mi-figue mi-raisin, dans un stade même pas rempli en totalité, devant un public qui n'a jamais pu s'enflammer devant des rencontres à sens unique. Cette première journée de la finale n'avait rien à voir avec l'ambiance de celles de 2014, face aux Suisses Federer et Wawrinka, et de 2017, contre les Belges. Il s'agissait pourtant de la même enceinte. Mais les temps changent.

Au terme de cette 1re journée, le scénario s'est avéré logique. 2-0 pour la Croatie, le résultat n'est pas une surprise. Les deux Croates, mis en confiance après leur belle saison, ont croqué les Français dont l'année 2018 ne les aura pas menés au sommet sur le plan individuel. Les deux membres du Top 15 ont confirmé sur le terrain leur supériorité. Et Jo-Wilfried Tsonga, qui avait dû renoncer à la finale 2010 en Serbie, à celle de 2014 après son premier match perdu contre Stan Wawrinka, a encore vu son corps le lâcher. Ses larmes en disaient beaucoup sur sa détresse, et son attachement à cette épreuve qu'il a toujours clamé. 

Un groupe français à reconstruire ?

Côté français, une nouvelle ère va commencer. Yannick Noah sera remplacé par Amélie Mauresmo comme capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis. Jérémy Chardy 31 ans, Richard Gasquet et Gaël Monfils 32 ans, Jo-Wilfried Tsonga et Gilles Simon 33 ans. Nicolas Mahut 36 ans. Ces trentenaires, qui ont fait la Coupe Davis « made in France » depuis des années, sont proches de la sortie de scène. Cette finale à Villeneuve-d'Ascq était peut-être leur dernière opportunité. C'était en tout cas l'ultime sous ce format plus que centenaire. Et Lucas Pouille, 24 ans, a déjà annoncé qu'il ne serait pas de la partie en 2018, rejetant cette nouvelle mouture.

Depuis sa première édition en 1900, la Coupe Davis avait pourtant tout traversé. Les guerres et l'arrivée du professionnalisme. Mais l'année prochaine, elle perdra un peu de son âme. Plus de match à l'extérieur, une phase finale sur une semaine en novembre pour réunir les meilleures formations à Madrid. A la veille de ce premier jour de finale de Coupe Davis, Yannick Noah l'avait dit sur le plateau de Tout le Sport : « Après, ce ne sera plus la Coupe Davis. J'espère qu'ils changeront son nom. »

Ce soir, l'équipe de France s'est éloignée d'un 11e titre en Coupe Davis. Peut-être le dernier attribué.

De notre envoyé spécial

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze