Croatie vainqueur de la Coupe Davis 2018
La Croatie a remporté la Coupe Davis 2018... Qu'en sera-t-il pour cette édition 2019 dont la formule a complètement changé ? | Denis Charlet / AFP

Coupe Davis : Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle formule

Publié le , modifié le

Ce sera le même Saladier d'Argent, mais son contenu aura un tout autre goût que celui dégusté depuis 119 ans : dix-huit nations se disputent à partir de ce lundi à Madrid la Coupe Davis. Une nouvelle formule qui a fait polémique pendant des mois et qui veut s'affirmer comme une sorte de championnat du monde à grand spectacle.

Le show débutera comme il se doit par une cérémonie d'ouverture ce lundi à Madrid. Peu avant 16h, coup d'envoi du premier match du tournoi "version Gerard Piqué". Pour succéder à la Croatie qui a remporté en 2018 la dernière Coupe Davis dans son format historique, le spectacle risque d'être bien moins flamboyant que celui rêvé par le joueur du Barça dont la société d'investissement Kosmos a racheté les droits de la compétition pour 3 milliards de dollars sur 25 ans.

Une nouvelle formule complètement différente

Les cartes ont donc été rebattues par le nouveau format de la vénérable compétition qui regroupe désormais 18 pays (ndlr : 6 groupes de 3) en un championnat du monde étalé sur une semaine dans une seule ville, appelée à tourner. Un sacré changement après avoir connu pendant plusieurs décennies une compétition organisée tout au long de la saison tennistique... Surtout, les affrontements sont ramassés en trois matches d'affilée, la même journée (ndlr : 2 simples et 1 double), tous joués en deux sets gagnants.

Auparavant, un succès au meilleur des cinq matches, en trois sets gagnants, dispatchés sur trois jours (ndlr : 4 simples et 1 double), validait la qualification. Enfin, quand tout se jouait sur une confrontation à élimination directe, c'est désormais une phase de groupes (voir ci-dessous) qui fera sa sélection sur quatre jours, avant de voir les six premières et les deux meilleures deuxièmes s'affronter en quarts de finale (vendredi). Le match pour le sacre suprême étant programmé à dimanche.

La France, l'Espagne et la Serbie favorites ?

Par ailleurs, et comme chaque année, la densité de l'équipe de France, finaliste lors de l'édition précédente, et emmenée par Gaël Monfils (10e mondial), Benoît Paire (24e), Jo-Wilfried Tsonga (29e), et le double Nicolas Mahut - Pierre-Hugues-Herbert, vainqueur du Masters, en fait un candidat logique à la victoire finale... L'Espagne avec Rafael Nadal et la Serbie avec Novak Djokovic sont aussi lourdement armées. Encore faut-il que les numéro un et deux mondiaux, qui se sont livrés une bataille à couteaux tirés toute la saison et jusqu'aux Masters à Londres pour le titre de meilleur joueur de l'année finalement arraché par le Majorquin, ne soient pas à plat physiquement. Leur parcours à Londres (élimination dès la phase de groupes) tendrait à laisser penser qu'ils ne sont plus en pleine possession de leurs moyens. Or, des performances décevantes de Rafa et Djoko pourraient porter un tort considérable à une compétition qui, avant même qu'elle n'ait commencé, ne fait pas l'unanimité.

à voir aussi Lucas Pouille voudrait que le président de la FFT "nous écoute" au sujet de la réforme de la Coupe Davis Lucas Pouille voudrait que le président de la FFT "nous écoute" au sujet de la réforme de la Coupe Davis

Les Groupes*

Groupe A
France (Tête de série N.1)
Serbie
Japon

Groupe B
Croatie (N.2)
Espagne
Russie

Groupe C
Argentine (N.3)
Allemagne
Chili

Groupe D
Belgique (N.4)
Australie
Colombie

Groupe E
Grande-Bretagne (N.5)
Kazakhstan
Pays-Bas

Groupe F
États-Unis (N.6)
Italie
Canada

*Chaque premier et les deux meilleurs deuxièmes sont qualifiés pour les quarts de finale.

Le programme de la phase des groupes

Coupe Davis