Coupe Davis France
Lucas Pouille, Jérémy Chardy, Nicolas Mahut et Julien Benneteau (de gauche à droite) se retrouvent sous le maillot Bleu pour affronter la Grande-Bretagne en quarts de finale de la Coupe Davis. | AFP

Coupe Davis : En l'absence de ses "mousquetaires", l'équipe de France compte sur un quatuor inédit

Publié le , modifié le

L'équipe de France accueille la Grande-Bretagne ce week-end à Rouen en quarts de finale de la Coupe Davis. Pour une rencontre disputée en intérieur sur terre battue, Yannick Noah doit faire face à un scénario inattendu et inédit. Privé de Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet, Gaël Monfils et Gilles Simon, le sélectionneur des Bleus n'alignera aucun des ces fameux "mousquetaires" pour la première fois depuis 12 ans. Mais alors qui sont les autres Tricolores à avoir été appelés au chevet de la patrie ?

Lucas Pouille : le grand espoir déjà propulsé leader

A tout juste 23 ans, Lucas Pouille est en train de franchir un cap : celui d'un talent prometteur propulsé patron du tennis français ce week-end. En l'absence de ses illustres aînés, le Nordiste fait figure de chef de file indéniable, en témoigne sa 17e place au classement ATP. En 2016, il a d'ailleurs crevé l'écran en atteignant les quarts de finale à Wimbledon après avoir écarté Juan Martin Del Potro​. Une performance qu'il réédite à l'US Open en septembre dernier. A une nuance près : aux Etats-Unis, Lucas Pouille est tout simplement venu à bout de Rafael Nadal au terme d'un incroyable combat de plus de quatre heures conclu en cinq sets. Entre ses deux coups d'éclat, le Français est logiquement appelé par Yannick Noah pour disputer le quart de finale victorieux face à la République Tchèque, sa première sélection en Coupe Davis. Un an plus tard, espérons que l'histoire se répète...

Parcours en Coupe Davis (2 victoires - 1 défaite dans les matchs à enjeux)

Jérémy Chardy : ce terrien que l'on n'attendait pas

Appelé initialement en tant que 5e homme, Jérémy Chardy remplace finalement Gilles Simon pour disputer le simple dans le sillage de Lucas Pouille ce week-end. Une annonce qui tient autant de la mauvaise forme d'un Simon en manque de repères sur terre battue que de l'aisance de Chardy sur cette surface. A 30 ans, le Palois s'est déjà immiscé à deux reprises en seconde semaine de Roland-Garros (en 2008 et 2015). Deux parcours jusqu'en huitièmes de finale avec de probantes victoires sur des joueurs de renom tels que David Nalbandian, John Isner et David Goffin. Seulement 68e au classement ATP cette semaine, Chardy est capable de beaucoup mieux, lui qui a atteint la 25e place mondiale début 2013. Pour sa troisième sélection en Coupe Davis, le Français espère réitérer son expérience concluante de 2011. Retenu par Guy Forget pour le premier tour face à l'Autriche, déjà à la suite de nombreux forfaits, le joueur remporte ses deux simples et qualifie son équipe pour le tour suivant. Là aussi, on ne lui demande qu'à remettre ça...   

Parcours en Coupe Davis (2 victoires - 0 défaite dans les matchs à enjeux)

Nicolas Mahut : le pilier du double français

Numéro cinq mondial, 17 titres dont un à Wimbledon et à l'US Open, deux finales atteintes à l'Open d'Australie et à Roland-Garros : il ne fait aucun doute que Nicolas Mahut est une référence mondiale du double. Et pourtant, l'Angevin a dû attendre d'avoir 33 ans pour être enfin appelé en Coupe Davis. En 2015, il entame sa carrière en Bleu en remportant le double aux côtés de Julien Benneteau dans un premier tour relativement aisé face à l'Allemagne. Il s'incline en revanche en quarts de finale sur le gazon anglais face aux frères Murray au terme d'un match où ni lui, ni Jo-Wilfried Tsonga, n'a su porter le double tricolore. L'an dernier, Yannick Noah ne convoque pas Nicolas Mahut dès le premier tour mais fait appel à lui en quarts de finale. La paire Mahut/Herbert, alors au sommet, corrige son homologue tchèque mais les deux hommes s'inclineront face à la Croatie en demi-finales entraînant l'élimination de l'équipe de France. En l'absence de son partenaire privilégié, Mahut refait donc équipe avec Benneteau. Comme au bon vieux temps...

Parcours en Coupe Davis (3 victoires - 2 défaites en double dans les matchs à enjeux) 

Julien Benneteau : le revenant toujours présent à 35 ans

C'est finalement lui le plus expérimenté en Coupe Davis ! A 35 ans, Julien Benneteau revient chez les Bleus, deux ans après sa dernière apparition en double aux côtés de Nicolas Mahut. Et ça tombe bien car le Bressan fera de nouveau équipe avec son compatriote ce week-end. Dans un groupe pas si jeune mais dénué d'une grande expérience dans l'épreuve, Benneteau devrait se comporter en vrai capitaine de groupe dans le sillage de Yannick Noah. Depuis 2010, le Français a disputé 12 matchs à enjeux dont 10 doubles et a notamment pris part à la dernière finale française dans l'épreuve en 2014 (défaite à domicile contre la Suisse de Federer et Wawrinka). Appelé en remplacement de Pierre-Hugues Herbert, blessé, Benneteau aura donc la lourde tâche de succéder au duo fort des Bleus. Une potentielle pression qui doit, sans doute, glisser sur lui tant le bonhomme en a vu d'autre...  

Parcours en Coupe Davis (6 victoires - 6 défaites dans les matchs à enjeux) 

Fabien Mariaux