Coupe Davis Djokovic Kyrgios
Novak Djokovic (à gauche) avec la Serbie et Nick Kyrgios (à droite) avec l'Australie sont sur le pont ce week-end pour défendre les couleurs de leur pays en quarts de finale de la Coupe Davis. | Alfredo Estrella / AFP

Coupe Davis : Djokovic et Goffin sur le pont, le duel Kyrgios-Isner, des quarts de finale à la loupe

Publié le , modifié le

Il n'y a pas que la France aux prises avec la Grande-Bretagne ce week-end en quarts de finale de la Coupe Davis ! Dans les trois autres rencontres du week-end, Novak Djokovic sera notamment à l'ouvrage pour emmener la Serbie dans le dernier carré face à d'imprévisibles Espagnols. Sans Fabio Fognini, l'Italie se déplace en Belgique avec un David Goffin de retour pour les Belges. Enfin, les Australiens de Nick Kyrgios affrontent les Américains de John Isner dans un choc explosif.

Serbie/Espagne : le retour sur les courts de Djokovic, l'absence de Nadal

Novak Djokovic est de retour ! Absent des courts après une blessure au coude, le numéro 2 mondial affrontera Albert Ramos-Vinolas en ouverture du quart de finale de la Coupe Davis entre la Serbie et l'Espagne ce vendredi à Belgrade. Les Espagnols abordent ce match privés de leur chef de file, Rafael Nadal, auteur d'un retour à la compétition réussi après une blessure à un poignet mais qui a préféré faire l'impasse pour mieux préparer la saison sur terre battue. Nonuple vainqueur à Roland-Garros, le Majorquin visera un dixième titre à Paris. En proie à tous les doutes après un début de saison calamiteux où il a perdu, coup sur coup, ses titres à l'Open d'Australie, à Indian Wells et à Miami, Djokovic va, lui, essayer de se refaire une santé dans l'épreuve par équipes. C'est, en effet, le triomphe avec la Serbie en finale de la Coupe Davis en 2010 qui aura marqué le début de sa domination sur le tennis mondial. "Le début de la saison n'a pas été idéal. Jouer pour mon pays est très spécial pour moi et j'en tire toujours beaucoup d'énergie positive", a déclaré le champion serbe au terme de ses premiers entraînements à Belgrade. Demain, le deuxième simple opposera Viktor Troicki (39e mondial) à Pablo Carreno-Busta (19e mondial). Samedi, le double serbe Nenad Zimonjic et Viktor Troicki affrontera la paire espagnole Marc Lopez et Jaume Munar. Le vainqueur de cette rencontre affrontera le vainqueur du quart de finale entre la France et la Grande-Bretagne.

Belgique/Italie : Avec Goffin, les Belges visent le dernier carré face à une Italie affaiblie

La Belgique, avec David Goffin de retour dans l'équipe, part favorite de son quart de finale de Coupe Davis face à l'Italie, au Spiroudome de Charleroi. Le match d'ouverture opposera Steve Darcis (53e à l'ATP) au numéro un italien Paolo Lorenzi (38e). Grand artisan de la victoire de la Belgique en Allemagne au premier tour, Darcis, 33 ans et surnommé "monsieur Coupe Davis", a l'occasion de prendre sa revanche sur Lorenzi, 35 ans, qui avait remporté leur unique confrontation sur le circuit ATP jusqu'ici, en 2015 à Metz (1-6, 6-3, 6-3). David Goffin (14e) fait lui son retour en Coupe Davis et sera d'abord opposé à Andreas Seppi (76e). Le Liégeois n'avait pas été de la partie du premier tour face à l'Allemagne. Fatigué, il avait préféré renoncer, ce qui avait provoqué une petite polémique en Belgique. Goffin s'est dit "très heureux de retrouver l'équipe cette semaine" et s'est senti "très bien accueilli". Les autres joueurs ne lui tiennent visiblement pas rigueur de son absence. Le vainqueur de cette confrontation disputée sur surface dure affrontera en demi-finales l'Australie ou les Etats-Unis qui sont opposés à Brisbane.

Australie/Etats-Unis : Le feu de Kyrgios contre la glace d'Isner

L'Australien Jordan Thompson, 79e joueur mondial et novice dans l'épreuve cette année, aura le redoutable honneur d'ouvrir le bal vendredi contre l'Américain Jack Sock, joueur le mieux classé (15e mondial) de ce quart de finale de Coupe Davis à Brisbane. Dans la foulée, le fantasque Nick Kyrgios (16e), en forme ces dernières semaines, sera opposé au grand serveur John Isner (23e) sur surface rapide. Kyrgios, âgé de 21 ans, a poussé récemment Roger Federer à trois tie-breaks en demi-finales à Miami et s'est offert le luxe de battre Djokovic en 8e de finale à Indian Wells il y a trois semaines. Samedi, en double, les Australiens présenteront une équipe plus homogène et expérimentée composée de Sam Groth et surtout de John Peers, respectivement 51e et 2e mondiaux en double. De leur côté, les Américains Steve Johnson et Sam Querrey​, dans le top 30 en simple, sont loin d'être des spécialistes du double. Le vainqueur de ce match sera opposé au vainqueur d'Italie-Belgique en demi-finales.

Fabien Mariaux