Coupe Davis : David Goffin brise le rêve de Jo-Wilfried Tsonga et remet la Belgique sur les rails

Coupe Davis : David Goffin brise le rêve de Jo-Wilfried Tsonga et remet la Belgique sur les rails

Publié le , modifié le

Le rendez-vous avec le Saladier d'argent a été remis à plus tard pour l'équipe de France de Coupe Davis. Dans le 4e match de la finale à Villeneuve-d'Ascq, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas réussi à renverser David Goffin. Epatant de calme et de confiance, le Belge a livré une partie exceptionnelle pour s'imposer en 3 sets 7-6 (5), 6-3, 6-2 et remettre les deux nations à égalité 2-2. Magie de cette compétition, un 5e match entre les N.2 Lucas Pouille et Steve Darcis va décider du sort de cette finale.

Dans les hautes cimes, c’est quand l’air se raréfie que les champions se dégagent. Premier de cordée en tant que N.1 tricolore, Jo-Wilfried Tsonga avait longtemps rêvé de ce défi en altitude. Il l’attendait depuis si longtemps, faute d’avoir obtenu la consécration qu’il espérait en Grand Chelem. Dimanche, le Manceau avait enfin l’occasion de figurer parmi les grands à travers une finale de Coupe Davis où il est impossible de se défiler. Surtout trois ans après sa pâle copie contre la Suisse dans ce même stade. Gonflé à bloc, Tsonga ne s’est pas défilé, donnant corps à ses envies. Derrière un service de grande qualité, il fait la course en tête dans le premier set, ne concédant aucune balle de break.

VIDEO : Tsonga spectaculaire

Sous pression à chacun de ses engagements, David Goffin ne s’est pas défilé non plus. Son premier jeu de service en disait long. Huit minutes d’un combat déjà intense et une balle de break, sa première du week-end, sauvée. Il n’en cèdera aucune du match (sur 10). Une solidité extrême qui laissera tout de même quelques regrets au Français malgré l’intelligence du Belge dans la gestion de ces coups de chaud. Avec 6 tentatives dans ce seul premier set, Tsonga a perdu gros car le jeu décisif allait tourner à l’avantage de Goffin. La fin de cette première manche valait son pesant de cacahuètes tant le niveau y était élevé. A la puissance du Français, le 7e mondial répondait par une variation fabuleuse et des capacités d’accélération foudroyantes. Le tout avec une sécurité incroyable. Et quand l’occasion s’est présentée à 6-5 dans le jeu décisif sur une petite deuxième balle du Français, Goffin a bondi deux fois. La première fois pour un retour décisif. La deuxième pour serrer le poing. Ce que venait de réussir le Belge à 60% de première balles était exceptionnel.

VIDEO : Goffin est le plus malin

Ce premier set était le tournant du match. Mis en confiance, David Goffin n’allait plus lâcher son étreinte autour du Français qui accusait clairement le coup. Une lente mise à mort dans une arène surchauffée mais qui commençait à comprendre qu’elle allait avoir droit à un cinquième match. L’illusion ne durait pas longtemps dans le deuxième set. Jusqu’à 3-2 et le break du Belge après une vilaine double-faute du Manceau. Imperturbable et sans émotion apparente, Goffin concluait 6-3 en toute tranquillité. La troisième manche était une formalité. Le Belge prenait à deux reprises le service de Tsonga, trop irrégulier. Les quelques coups de boutoir du Manceau ne changeait rien à l’affaire. Goffin avait tenu son rang et remporté les deux points de son équipe. "J’ai donné toute ma tête mon corps aujourd’hui, a indiqué le Belge après la rencontre. La Coupe Davis c’est de grosses émotions. Quand on a accompli son devoir pour son pays, c’est incroyable." Le flambeau est transmis à Steve Darcis qui n’a jamais flanché dans un cinquième match sur cinq rencontres. A Lucas Pouille de stopper cette série.

Xavier Richard @littletwitman