Le joueur de tennis tricolore Richard Gasquet
Le joueur français Richard Gasquet | AFP - ANDREJ ISAKOVIC

Coupe Davis : Croatie-France : Richard Gasquet lance parfaitement l'équipe de France

Publié le , modifié le

Richard Gasquet a remporté vendredi à Zadar le premier match de la demi-finale de Coupe Davis face qui permet à la France de mener 1-0 contre la Croatie Le 17e joueur mondial a parfaitement géré sa rencontre face au jeune Borna Coric en s'imposant en trois sets 6-2, 7-6 (7/5), 6-1 et 2h10 de jeu. Solide durant tout le match, le Français a fait la différence dans le tie-break de la 2e manche. Le dernier set a ensuite tourné à la promenade de santé. Le deuxième match de ce vendredi oppose Lucas Pouille à Marin Cilic.

Richard Gasquet a dompté le contexte de ce premier match. A Zadar, face à un public hostile, contre un adversaire qu'il ne connaissait pas mais qu'il pouvait craindre, dans un rôle tout récent de leader, qui lui est tombé dessus presque par défaut, après les forfaits de Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils, le Biterrois a été très bon et pouvait se féliciter de lancer les Bleus et "Lucas (Pouille, ndlr) dans de très bonnes conditions, ça me fait plaisir", assurait-il au micro de Francetv Sport après la rencontre. Du plaisir, il en a pris sur le court en remportant son cinquième succès en simple en Coupe Davis en 11 rencontres. 

Tie-break décisif

Contre un Coric un peu tendu au moment d'entrée dans sa partie, Richard Gasquet a joué sur ses basiques. Notamment son revers, tout en variations, qui a fait des merveilles et proposé un casse-tête insoluble à son adversaire de 19 ans. Un break d'entrée, pour mener 2-0, a mis le Tricolore dans de bonnes dispositions. Beaucoup plus solide, il est sorti vainqueur de la plupart des longs rallyes et bouclait la première manche en 36 minutes. Enfin rentré dans sa partie, le Croate a réussi le break au début de la deuxième manche. Plus agressif, plus demandeur de l'appui du public, il s'est mis à cogner plus fort. Notamment sur les secondes balles du Français qui a pris des risques, parfois inconsidérés (6 double-fautes au total,) pour ne pas subir la foudre en retour.

Mais l'insouciance du Croate, capable du meilleur (28 coups gagnants), a rimé avec inconstance. Les deux breaks (à 1-0 et à 5-4) ont été suivis d'un débreak de Gasquet dans la foulée. A 5-5, Gasquet a repris définitivement l'ascendant profitant des fautes grossières et de l'impatience croates. Mené 3/1, il a inscrit les cinq points suivants et conclut 7/5 après plus d'une heure d'effort dans cette deuxième manche.

Fin tranquille

"Il a pris un coup derrière la tête après le deuxième set", a assuré Gasquet après le match. Ca s'est vu. Si Coric a pris son premier jeu de service, il a ensuite sombré face à un Français en vitesse de croisière. Intraitable au filet, hyper-réaliste sur ses balles de break (3/3), beaucoup plus solide à l'échange (une seule faute directe) et beaucoup plus agressif dès que le Croate servait une seconde (6 points sur 7 remportés par le Français sur la seconde balle du Croate), Gasquet n'a pas traîné pour boucler cette rencontre sous les yeux d'un Yannick Noah satisfait de la prestation de son leader. Richard Gasquet a également ôté un poids sur les épaules de Lucas Pouille qui défie Marin Cilic. Le jeune Français n'est pas dans l'obligation absolue de l'emporter face au N°1 croate. Et un succès serait tout bénéfique pour les Bleus.

Benoit Jourdain @BenJourd1