Conchita Martinez
L'Espagnole Conchita Martinez, nouvelle capitaine de l'équipe de Coupe Davis | AFP - JAIME REINA

Conchita Martinez remplace Gala Leon comme capitaine de l'Espagne en Coupe Davis

Publié le , modifié le

L'ancienne championne Conchita Martinez, âgée de 43 ans, a été nommée capitaine de l'équipe d'Espagne de Coupe Davis, après la destitution vendredi de sa prédécesseuse Gala Leon, cause de la colère des joueurs. "La RFET a trouvé la solution qui lui a semblé la meilleure pour relever le défi compliqué que nous rencontrons depuis quelques jours", indique le communiqué de la Fédération. Les Ibères affronteront la Russie pour retrouver le Groupe mondial.

A 43 ans, Conchita Martinez a un tout autre palmarès que celle qui occupait son poste jusque-là. Elle a atteint le 2e rang mondial en simple (en 1995), le 7e en double, a remporté Wimbledon en 1994, et par cinq fois la Fed Cup, ainsi que trois médailles olympiques en double, l'argent à  Barcelone en 1992 et à Athènes en 2004, et le bronze à Atlanta en 1996.

Gala Leon, première femme à occuper le poste de capitaine d'une équipe de  Coupe Davis, avait été nommée en septembre 2014 en remplacement de Carlos Moya  qui avait payé la descente en deuxième division de l'Espagne après 18 années  consécutives dans le groupe mondial. A peine nommée, Leon avait dû affronter l'opposition de la plupart des  grands noms du tennis espagnol, dont Rafael Nadal, qui considéraient qu'elle ne  remplissait pas les conditions pour le poste. Elle avait dû demander à en finir  avec un "débat sexiste" et s'était maintenue avec le soutien du président  d'alors de la RFET, José Luis Escanuelas. Mais le nouveau président de la Fédération, Fernando  Fernandez-Ladreda Aguirre, n'a pas eu la même attitude lorsqu'il a repris la main, prenant la suite d'un homme soupçonné de mauvaise gestion.

Voici deux jours, il avait dit dans un communiqué avoir "annoncé à Gala Leon la décision de se passer de  ses services au sein de la RFET, résiliant ainsi tout lien contractuel existant  avec elle. L'ex-président José Luis Escanuelas a annoncé sa démission jeudi dernier, effective  le 19 juillet, après avoir été suspendu la veille par le Conseil supérieur des  Sports (CSD) dans la foulée de l'ouverture d'une procédure disciplinaire par le  Tribunal administratif du sport espagnol (TAD) contre lui et la vice-présidente  Olvido Aguilera.