Razzano US Open rage 092010
Virginie Razzano | AFP - Getty

Coin, Cornet, Parmentier et Razzano en Fed Cup

Publié le , modifié le

Le capitaine de l'équipe de France féminine, Nicolas Escudé, a retenu Julie Coin, Alizé Cornet, Pauline Parmentier et Virginie Razzano pour affronter la Russie au 1er tour de la Fed Cup à Moscou, les 5 et 6 février, en l'absence d'Aravane Rezaï, forfait pour cause de problèmes personnels, et toujours sans Marion Bartoli, qui refuse de disputer cette épreuve par équipe.

Pas de surprise, pas de miracle. Marion Bartoli, toujours allergique au fonctionnement de l'équipe de Fed Cup et blessée qui plus est, et Aravane Rezaï, en proie de nouveau à de gros problèmes familiaux qui ont perturbé son Open d'Australie, ne seront pas à Moscou les 5 et 6 février prochains avec l'équipe de France. Nicolas Escudé n'avait pas beaucoup de choix pour composer son groupe lors de ce 1er tour de la Fed Cup. Virginie Razzano, qui a mis fin à son année sabbatique par rapport à la Fed Cup, retrouve donc le groupe en compagnie des habituelles Julie Coin, Alizé Cornet et Pauline Parmentier. Une formation qui s'avance presque en victime pour affronter les Russes, victorieuses de l'épreuve en 2004, 2005, 2007 et 2008. "On ne va pas se voiler la face. On ne débarque pas là-bas en tant que favoris, loin de là. Mais je pars avec quatre filles en qui j'ai une totale confiance. Certaines reviennent très bien par rapport à leur niveau de jeu", a commenté Escudé. "On sait que ça va être compliqué, mais il faut y aller quand même confiant et avec des ambitions. Sinon, cela ne sert à rien d'effectuer le déplacement. On n'a vraiment rien à perdre. A nous d'aller les secouer et d'aller créer la surprise, tout simplement".

"J'ai décidé de ne pas retenir de cinquième joueuse parce qu'à Moscou, on ne bénéficiera que d'un seul court d'entraînement. Les conditions ne seront pas évidentes, d'autant que le court de compétition ne sera prêt qu'à partir du mardi 1er février. Cela ne servirait donc pas à grand-chose de partir avec une joueuse supplémentaire", a expliqué Escudé. Ce groupe voit le retour de Virginie Razzano qui n'avait plus joué avec l'équipe de France depuis le barrage du Groupe mondial face au Japon en avril 2008. "J'ai toujours gardé le contact avec elle ces deux dernières années. Elle avait alors décidé de faire l'impasse sur l'équipe de France pour mieux se consacrer à sa carrière individuelle", a rappelé l'entraîneur. "Et puis, l'année dernière au fil des discussions, j'ai senti qu'elle avait le désir de réintégrer l'équipe, de mettre la Fed Cup à son calendrier de l'année 2011. Les choses se sont donc faites naturellement", a-t-il raconté en soulignant les bonnes prestations de la joueuse de 27 ans "sur la lancée de sa fin de saison dernière et surtout de l'US Open". Escudé s'est également félicité du bon Open d'Australie d'Alizé Cornet, "qui revient très bien" malgré son élimination au troisième tour face à la N.3 mondiale, la Belge Kim Clijsters, 7-6 (7/3), 6-3. "Cela faisait longtemps que je ne l'avais pas vue jouer à ce niveau-là, prendre du plaisir comme elle en a pris sur le terrain", a-t-il estimé.