Clément se passe de Monfils et Simon

Clément se passe de Monfils et Simon

Publié le , modifié le

Arnaud Clément a fait appel à cinq joueurs pour affronter Israël au 1er tour de la Coupe Davis : Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet, Michael Llodra, Julien Benneteau et Jérémy Chardy. Mais pas à Gilles Simon ni Gaël Monfils.

Le Parisien, qui revient bien après une année 2012 très difficile, n'a pas encore recouvré son meilleur niveau. Le choix d'écarter Gilles Simon est plus surprenant dans la mesure où le natif de Nice a atteint les huitièmes de finale à Melbourne, mais la concurrence est forte. Gasquet a également atteint les huitièmes en Australie, et Tsonga et Chardy disputeront les quarts de finale mercredi. Llodra et Benneteau pourraient eux faire équipe pour le double.

"De façon générale, pour chaque rencontre, je souhaite partir sur des sélections de cinq joueurs. Dans mon esprit, il ne s'agit pas de quatre joueurs d'un côté et d'un remplaçant de l'autre. C'est vraiment une sélection de cinq joueurs", a commenté Clément dans une interview diffusée par la Fédération française de tennis. "Lors du stage, je verrai alors comment ça se passe. C'est seulement à ce moment-là, par rapport à la forme de chacun, que je ferai mon choix final. Mais aujourd'hui, au moment d'annoncer cette sélection, dans mon esprit, c'est vraiment un groupe de cinq joueurs et aucun n'est en retrait par rapport aux autres."

"Favoris sur le papier"

La France partira largement favorite face à Israël (du 1er au 3 février à Rouen), mais Arnaud Clément, longtemps pilier incontournable de l'équipe de France en tant que joueur avant d'en prendre les rênes, se veut prudent. "J'ai cette expérience, et les joueurs l'ont aussi, de savoir qu'aucun match n'est gagné à l'avance. Même si on est favoris sur le papier, on sait qu'en face l'équipe d'Israël aime la Coupe Davis et s'arrache à chaque rencontre pour défendre ses couleurs. Tous les joueurs israéliens ont pour habitude de se donner à fond", a prévenu Clément.

"On ne gagne pas des matches de tennis grâce au classement sur le papier. Il faut être meilleur le jour J. Je suis très axé là-dessus, sur la préparation, sur la concentration. Et je suis sûr qu'aujourd'hui, mon équipe a cette expérience. Mon rôle est de leur rappeler, mais je suis persuadé que tous mes joueurs en sont très conscients."

Grégory Jouin @GregoryJouin