Andy Murray
La traditionnelle rage de vaincre d'Andy Murray | AFP - JUSTIN TALLIS

Andy Murray envoie la Grande-Bretagne en quarts

Publié le , modifié le

Au terme d'un bras de fer incroyable avec Kei Nishikori, Andy Murray est parvenu à décrocher la victoire 7-5, 7-6 (8/6), 3-6, 4-6, 6-3, après 4h54 de combat, au 1er tour de la Coupe Davis. Ce troisième point acquis par le leader de l'équipe de Grande-Bretagne permet à son équipe de se qualifier pour les quarts de finale, en battant le Japon (3-1). Elle retrouvrera, dans un choc, la Serbie de Djokovic (qui a mis 5 sets pour battre Kukushkin), qui s'en est sorti (3-2) contre le Kazakhstan. Les autres quarts: Italie face à Argentine, République tchèque contre la France, Etats-Unis contre Croatie.

C'était un marathon, un match de combattants. Andy Murray et Kei Nishikori ne se sont pas ménagés à Birmingham pour défendre les couleurs de leur pays. Près de 5h d'un intense duel pour voir le Britannique récolter son troisième point dans ce week-end (après sa victoire dans le 1e simple puis celle avec son frère Jamie en double samedi), et ainsi qualifier la Grande-Bretagne pour les quarts de finale de la Coupe Davis. Mais alors qu'il n'avait pas perdu un seul set depuis le début de cette rencontre, l'Ecossais a été mis à rude épreuve par le Nippon, qui ne l'avait battu qu'une fois lors de leurs six duels précédents sur le circuit ATP. Et le 6e mondial n'est pas passé loin de rééditer son exploit, à savoir vaincre Murray sur ses terres (il l'avait battu dans la phase de groupes du Masters de Londres en 2014). Mais le N.2 mondial a su serrer le jeu pour prendre le large rapidement en début de cinquième set, après avoir concédé les 3e et 4e, pour finir sur son service.

"J'ai dû serrer les dents dans le 5e (set) mais le public m'a beaucoup aidé et j'ai été un peu plus calme", a ensuite reconnu, vidé, l'Ecossais de 28 ans toujours invaincu après 14 rencontres dans l'épreuve. "J'étais un peu touché physiquement mais j'ai su trouver de l'énergie positive pour revenir". "L'année dernière a été incroyable en Coupe Davis. Cette équipe a fait un truc spécial et j'aimerai que l'on refasse pareil. Le prochain match sera encore compliqué mais si on se serre les coudes, on a une chance", a-t-il ajouté.

Un autre ténor a beaucoup bataillé dans cette journée: Novak Djokovic. Le N.1 mondial, qui n'avait perdu qu'un match depuis le début de la saison (sur abandon), a eu un beau sursaut d'orgueil pour ne pas en subir un deuxième, face au Kazakh Mikhail Kukushkin. Il a été mené un set à rien, puis 2-1, et n'a réussi à maintenir son pays en vie qu'après un marathon de près cinq heures. "Nous savons ce que nous avons à faire demain (dimanche). Nous avons des raisons de croire en deux victoires parce que nous sommes les favoris, Viktor et moi", avait averti Djokovic. Il ne se doutait sans doute pas que 79e joueur mondial allait lui donner autant de mal, surtout dans "son" jardin de Belgrade et follement encouragé par le public. Il s'impose finalement 6-7 (6/8), 7-6 (7/3), 4-6, 6-3, 6-2.

Le public de Belgrade au secours de Djokovic

A la fin, les supporteurs étaient tout aussi fatigués que leur héros local. "Vous avez fait la différence en me donnant de l'énergie pour gagner. Et je dois vous remercier en premier lieu", a reconnu le N.1 mondial sitôt son match terminé. "Je sais que vous n'avez plus de voix après ces heures de cris et d'encouragement, vous devez être aussi fatigués. Mais, de grâce, restez pour soutenir Viktor parce que, lui aussi, a besoin de votre soutien pour l'emporter", a ajouté Djokovic en faisant allusion au match décisif entre Troicki et Nedovyesov, en cours de jeu. La Serbie n'est pas encore qualifiée.

A l'opposé des Britanniques, les Belges n'ont pas franchi l'obstacle de ce 1er tour. Finalistes vaincus par les Murray en finale de l'épreuve l'an dernier, les Belges ont été battus par les Croates (3-2), après le succès de Borna Coric sur Kimmer Coppejans 7-6 (7/5), 6-2, 6-2, alors que David Goffin avait redonné l'espoir à son public à Liège en battant Marin Cilic.

Le Canada finit comme il a commencé: avec un abandon

Dès l'annonce du forfait de Milos Raonic, la rencontre entre la France et le Canada avait totalement changé de physionomie, avant même de commencer. En Guadeloupe, les Canadiens ont subi trois jours de tempête, ne décrochant qu'un petit set en cinq rencontres. Mais juste après, l'auteur de cet "exploit", Dancevic, a abandonné face à Jo-Wilfried Tsonga. 

La France a battu (5-0) le Canada après le succès de Richard Gasquet 6-1, 7-6 (7/4) face à Philip Bester et celui sur abandon de Jo-Wilfried Tsonga, aux dépens de Dancevic, qui avair pris le 1er set 7-6 (9/7). Maiis ma France passera un vrai test en République tchèque, victorieuse de l'Allemagne (3-2). Les joueurs français n'ont plus gagné dans ce pays depuis 90 ans. Ils restent sur six défaites de suite. Ils ont eu raison de fêter dignement cette victoire facile. Yannick Noah en a profité pour conserver la bonne ambiance dans son groupe en délivrant les récompenses pour les danseurs, lors de la conférence de presse. Et à ce jeu, Cédric Pioline et Richard Gasquet n'ont pas gagné.

Résultats du 1er tour

Belgique - Croatie 2-3

Vendredi:
Marin Cilic (CRO) bat Kimmer Coppejans (BEL) 7-5, 6-3, 7-5
David Goffin (BEL) bat Borna Coric (CRO) 6-3, 6-2, 2-6, 3-6, 6-3
Samedi:
Ivan Dodig/Kranko Skugor (CRO) battent Ruben Bemelmans/David Goffin (BEL) 7-6 (7/5), 6-3, 6-1
Dimanche:
David Goffin (BEL) bat Marin Cilic (CRO) 6-4, 6-4, 3-6, 7-5
Borna Coric (CRO) bat Kimmer Coppejans (BEL) 7-6 (7/5), 6-2, 6-2

Allemagne - République tchèque 2-3

Vendredi:
Philipp Kohlschreiber (GER) bat Lukas Rosol (CZE) 3-6, 6-3, 6-4, 2-6, 6-3
Tomas Berdych (CZE) bat Alexander Zverev (GER) 7-6 (8/6), 1-6, 4-6, 7-6 (7/5), 6-4
Samedi:
Tomas Berdych/Radek Stepanek (CZE) battent Philipp Kohlschreiber/Philipp Petzschner (GER) 7-6 (9/7), 7-5, 6-4
Dimanche:
Philipp Kohlschreiber (GER) bat Tomas Berdych (CZE) 6-3, 7-5 abandon sur blessure
Lukas Rosol (CZE) bat Alexander Zverev (GER) 6-2, 6-3, 6-1

France - Canada 5-0

Vendredi:
Gaël Monfils (FRA/N.17) bat Frank Dancevic (CAN/N.245) 6-3, 6-1, 6-3
Gilles Simon (FRA/N.19) bat Vasek Pospisil (CAN/N.44) 7-5, 6-3, 6-3
Samedi:
Richard Gasquet /Jo-Wilfried Tsonga (FRA) battent Vasek Pospisil/Philip Bester (CAN) 7-6 (7/4), 6-1, 7-6 (7/4)
Dimanche 
Richard Gasquet (FRA) bat Philip Bester (CAN) 6-1, 7-6 (7/4)
Jo-Wilfried Tsonga (FRA) - Frank Dancevic (CAN) 6-7 (7/9), abandon

Serbie - Kazakhstan 3-2

Vendredi:
Novak Djokovic (SRB) bat Aleksandr Nedovyesov (KZK) 6-1, 6-2, 6-3
Mikhail Kukushkin (KZK) bat Viktor Troicki (SRB) 7-5, 6-2, 6-4
Samedi:
Aleksandr Nedovyesov/Andrey Golubev (KAZ) battent Nenad Zimonjic/Novak Djokovic (SRB) 6-3, 7-6 (7/3), 7-5
Dimanche:
Novak Djokovic (SRB) bat Mikhail Kukushkin (KZK) 6-7 (6/8), 7-6 (7/3), 4-6, 6-3, 6-2
Viktor Troicki (SRB) bat Aleksandr Nedovyesov (KZK) 6-2, 6-3, 6-4

Italie - Suisse 5-0

Vendredi:
Paolo Lorenzi (ITA) bat Marco Chiudinelli (SUI) 7-6 (16/14), 6-3, 4-6, 5-7, 7-5
Andreas Seppi (ITA) bat Henri Laaksonen (SUI) 7-5, 7-6 (7/4), 3-6, 6-3
Samedi:
Simone Bolelli/Andreas Seppi (ITA) battent Marco Chiudinelli /Henri Laaksonen (SUI) 6-3, 6-1, 6-3
Dimanche:
Marco Cecchinato (ITA) bat Adrien Bossel (SUI) 6-3, 7-5
Paolo Lorenzi (ITA) bat Antoine Bellier (SUI) 6-3, 6-2

Pologne - Argentine 2-3

Vendredi:
Guido Pella (ARG) bat Michal Przysiezny (POL) 6-1, 6-4, 7-6 (7/5)
Leonardo Mayer (ARG) bat Hubert Hurkacz (POL) 6-2, 7-6 (7/3), 6-2
Samedi
Martin Matkowski/Lukasz Kubot (POL) battent Carlos Berlocq/Renzo Olivo (ARG) 6-3, 6-4, 6-4
Dimanche:
Leonardo Mayer (ARG) bat Michal Przysiezny (POL) - 6-7 (4/7), 7-6 (7/4), 6-2, 6-3
Hubert Hurkacz (POL) bat Guido Pella (ARG) 4-6, 7-6 ((8/6), 6-4

Q​uarts de finale (15-17 juillet):

Serbie - Grande-Bretagne
Italie - Argentine
République Tchèque - France
Etats-Unis - Croatie

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Coupe Davis