Coupe Davis – France / Pays-Bas : la France prend l’avantage (2-1) grâce à une paire Mahut/Herbert décisive

Coupe Davis – France / Pays-Bas : la France prend l’avantage (2-1) grâce à une paire Mahut/Herbert décisive

Publié le , modifié le

La paire française, Nicolas Mahut/Pierre Hugues Herbert a remporté son opposition face à leurs homologues néerlandais, Robin Haase/Jean-Julien Rojer (7-6[6], 6-3, 6-7[3], 7-6[2]). Une victoire qui permet à la France de passer en tête (2-1), avant la dernière journée du 1er tour de Coupe Davis, entre la France et les Pays-Bas, à Albertville. Les Français ont été solides et concentrés dans les deux premiers sets. Ils ont ensuite eu un long temps faible avant de refaire surface afin d'éviter un cinquième set. Demain, Lucas Pouille et Richard Gasquet tenteront de marquer le point de la victoire.

Décisifs. Nicolas Mahut et Pierre Hugues Herbert ont fait preuve d’un réalisme froid dans les deux premiers sets, en sauvant 100% de balles de break (7/7). Après un set et demi de flottement, les Français ont su serrer le jeu pour s'éviter un cinquième set.

Le premier set de la partie est très serré. Les Néerlandais sont les plus entreprenants de ce premier acte et se créent les deux balles de break (2-3) de la rencontre, sans concrétiser. Les Français sont à nouveau mis en danger à 4-5. Ils écartent alors trois balles de sets, avant de recoller au score. Dans le tie-break, Robin Haase, auteur de jolis coups, rate complètement son smash, offrant ainsi la deuxième balle de set, qui est la bonne (7-6[6]).

Dans le second set, les Bleus sont pragmatiques. Ils se procurent leur première balle de break de la rencontre, qu’ils concluent (3-1). Sur le service d’Herbert, la paire française confirme son avance. Les Français doivent sauver une nouvelle balle de break avant de conclure (6-3).

Coupe Davis : Au terme d'un échange somptueux, les Bleus prennent le large

Un temps faible avant la libération

Dans une bataille toujours aussi disputée, les Bleus passent à travers de la troisième manche. La double-faute de Pierre Hugues Herbert est fatale dans le tie-break. Elle récompense des Néerlandais qui ne lâchent rien et qui reviennent dans la partie (7-6[6], 6-3, 6-7[3]). 

Dans la lancée de la troisième manche, les Français loupent une balle de break (1-0), avant de se faire distancer (5-3). C'est alors que Nicolas Mahut et Pierre Hugues Herbert retrouvent leur concentration du début de rencontre. Ils obtiennent un nouveau tie-break, qu'ils survolent. Plus agressifs, ils font vite le trou et se procurent 4 balles de match. La première est la bonne. Noah et ses deux jours peuvent exulter. 

Avec ce point marqué (2-1), La France prend donc une belle option pour la victoire. Lucas Pouille tentera mettre fin à la rencontre lors du premier simple face à Robin Haase. En cas d'une nouvelle égalité, Richard Gasquet devra se défaire de Thiemo de Bakker pour libérer l'équipe de France de Coupe Davis.

Guillaume Gorgeu @g_gorgeu