Coronavirus : Djokovic, Nadal et Federer d'accord pour créer un fonds de soutien pour les joueurs en difficultés

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Djokovic Nadal Federer

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dans une lettre adressée aux joueurs du circuit, Novak Djokovic, président du Conseil des joueurs, annonce qu'un fonds de soutien aux joueurs en difficultés pourrait être créé. Après des discussions avec Rafael Nadal et Roger Federer, il viserait à venir en aide aux joueurs classés entre la 250e et la 700e place mondiale, moyennant un argent récolté auprès des 100 meilleurs joueurs du monde en simple, et des 20 meilleurs en double. Au total, plus d'un million de dollars seraient ainsi récoltés.

"L'ATP compte environ 700 membres, et nous devons essayer de prendre soin de tous." C'est par ces mots écrits dans une lettre adressée à tous les joueurs du circuit que Novak Djokovic, président du Conseil des joueurs, a expliqué son projet. Après discussions avec les deux autres ténors du circuit, Roger Federer et Rafael Nadal, dont l'importance est majeure dans toutes les décisions du tennis mondial, le Serbe annonce la volonté de créer un fonds de soutien pour les joueurs en difficultés.

Le principe est simple: les 100 meilleurs joueurs du monde en simple alimentent ce pot commun en fonction de leur classement dans la hiérarchie mondiale : de la 50e à la 100e place, 5000 dollars chacun ; de la 20e à la 50e, 10 000 dollars chacun ; de la 10e à la 20e, 15 000 dollars ; de la 5e à la 10e, 20 000 dollars, et enfin le Top 5 mettrait 30 000 dollars chacun. Le tout devrait dépasser le million de dollars. Et pour les 20 meilleures équipes de doubles, il s'agirait de mettre 5000 dollars.

10 000 dollars par joueur ?

Avec l'aide des tournois du Grand Chelem et de l'ATP (qui aurait alloué 1 million de dollars pour les joueurs classés entre la 150e place mondiale et la 400e), la somme pourrait atteindre les 4 millions. Le président de la Fédération allemande, Dirck Hordoff, a indiqué vendredi qu'un plan existait entre la Fédération internationale, l'ATP, la WTA et les Grands Chelems pour que les joueurs classés de la 250e à la 700e place mondiale reçoivent chacun 10 000 dollars.

"Beaucoup d'entre eux envisagent de quitter le tennis professionnel tout simplement parce qu'ils ne peuvent pas survivre financièrement", ajoute le N.1 mondial. Avec Nadal et Federer, ils ont proposé à l'ATP que les dotations du Masters de Londres, s'il a lieu, soient reversées à 50% à ce fonds de soutien, ou s'il n'a pas lieu, que le prize money de l'Open d'Australie 2021 y participe.