Julien Benneteau 17022013
Julien Benneteau | AFP

Benneteau se hisse en finale

Publié le , modifié le

Julien Benneteau s'est qualifié pour la finale du tournoi ATP de Kuala Lumpur en battant le Suisse Stanislas Wawrinka 6-4, 6-3, samedi, en demi-finales. Dimanche, il affrontera pour le titre le Portugais Joao Sousa, qui a pris le meilleur sur l'Autrichien Jurgen Melzer en trois sets 6-4, 3-6, 6-4.

En demi-finale, Benneteau n'a pas fait de détails face au Suisse Stanislas  Wawrinka, un sérieux client classé 10e mondial, qu'il a écoeuré en deux manches  6-4, 6-3 et en une heure et 18 minutes de jeu. S'appuyant sur une bonne première balle de service et notamment 3 aces, le  Français de 31 ans a fait preuve de sang-froid en remportant cinq de ses six  balles de break, quand son adversaire n'en a converti que deux sur quatre.

Mais Benneteau, déjà finaliste de ce tournoi en 2012, doit maintenant  affronter son pire ennemi, lui-même, car il s'est déjà trouvé en position de  remporter un tournoi à huit reprises, la dernière fois cette année à Rotterdam,  et il s'est cassé les dents sur la dernière marche à chaque fois. "Je ne ressens pas de pression supplémentaire à cause de cette statistique.  Je suis déterminé à gagner ce tournoi, comme j'ai toujours été déterminé à  gagner depuis le début de ma carrière", a souligné le 33e mondial. "J'espère juste que je n'aurais pas à attendre aussi longtemps que lui",  a-t-il plaisanté en référence à son compatriote Cédric Pioline qui a perdu ses  neuf premières finales avant d'ouvrir son palmarès.

L'adversaire de Benneteau joue lui aussi gros: à 24 ans, Sousa dispute sa  première finale sur le circuit ATP et peut devenir le premier Portugais titré à  ce niveau. Le 77e mondial, vainqueur au tour précédent de l'Espagnol David Ferrer, a  fait chuter cette fois l'Autrichien Jürgen Melzer 6-4, 3-6, 6-4 après plus de  deux heures de lutte. "Gagner ce titre serait énorme pour le tennis au Portugal (...) La période  est plutôt bonne pour moi, je ne peux pas me plaindre", a souligné Sousa,  demi-finaliste la semaine dernière à Saint-Pétersbourg.