La Française Marion Bartoli
La Française Marion Bartoli | AFP - AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Bartoli fait le métier

Publié le , modifié le

Marion Bartoli, tête de série N.11, s'est qualifiée vendredi pour les 8e de finale de l'US.Open en éliminant sa compatriote française Kristina Mladenovic en 1h30 et deux sets 6-2, 6-4. Face à sa jeune adversaire de huit ans sa cadette, Bartoli, 27 ans, a connu quelques ratés dans la 2e manche mais n'a jamais vraiment été mise en difficulté.

Objectif quarts pour Bartoli

La N.1 Française vise au moins les quarts de finale dans cet US.Open, seul tournoi du Grand Chelem dont elle n'a pas atteint ce niveau. Avant cela, elle retrouvera sur sa route la Tchèque Petra Kvitova (N.5) qui n'a pas fait de détail face à une autre Française, Pauline Parmentier, qu'elel a éliminée 6-4, 6-4.Bartoli a bien entamé le match grâce à un break dès le 3e jeu en profitant  du déchet de Mladenovic, qui a perdu 13 des 14 derniers points de la première  manche pour se trouver menée d'un set en 31 minutes alors qu'un incendie de bâtiment non loin du court projetait un grand nuage de fumée dans le ciel.

La Nordiste, 150e mondiale et invitée des organisateurs, a bien mieux tenu  sa mise en jeu dans la seconde manche et a mis la pression sur le service de  Bartoli, qui s'est un peu délité. L'Auvergnate a perdu son service à 3-2 mais, piquée au vif, a répondu de  suite et débreaké sur une amortie ratée de Mladenovic, très prône à l'erreur  (32 fautes directes, 23 dans le second set). Après un long huitième jeu (4-4), que Bartoli a eu du mal à tenir,  Mladenovic a cédé son service avec notamment une nouvelle amortie hésitante et Bartoli a pu servir pour le match, non sans devoir sauver deux balles de débreak après avoir commis une double faute.

Azarenka expéditive

La N.1 mondiale n'a pas l'intention de manquer son rendez-vous new-yorkais. Victoria Azarenka, tenante du titre s'est qualifiée en moins d'un heure en expédiant la jeune Chinoise Zheng Jie 6-0, 6-1. 

Autres qualifiées de marque,Maria Sharapova (N.3) et Samantha Stosur (N.7). La Russe a donné la leçon  à l'Américaine Mallory Burdette 6-1, 6-1 alors que l'Australienne a sorti l'Américaine Varvara Lepchenko (N.31) en deux sets également 7-6, 6-2. En 8e de finale, Stosur rencontrera  la jeune Britannique Laura Robson, 18 ans et 89e mondiale, qui a réussi la performance d'éliminer la chinoise Li Na (N.9) 6-4, 6-7, 6-2. 

Déclarations 

Marion Bartoli:: "Cela a été assez compliqué pour moi au deuxième set après un très bon premier set. Kristina méritait de mener 4-2 après avoir pris le jeu à son compte mais j'ai fait quatre bons derniers jeux. J'ai été solide dans les moments importants et l'expérience a peut-être un peu fait la différence. J'ai essayé de la faire entrer dans un faux rythme et de bien servir. Cela commence à revenir pour moi, mes victoires à New Haven contre Laura Robson et Sloane Stephens, deux joueuses très en forme en ce moment, m'ont bien préparé à l'US Open car il faisait déjà très chaud là-bas la semaine dernière, encore plus qu'ici à New York en ce moment. Face à Kvitova, je vais essayer de ne pas rééditer ma performance de Montréal, qui avait été assez dramatique (NDLR: défaite 6-1 6-1 au 3e tour à la mi-août). Ce sera un match difficile et la clé sera que je serve très bien. Elle a un bras exceptionnel. Il faudra que je l'emmène dans un combat physique pour ne pas qu'elle puisse dérouler son jeu."

Kristina Mladenovic: "Je suis frustrée car je fais un match vraiment moyen, Marion (Bartoli) a peut-être mieux géré que moi. J'ai l'impression d'avoir fait les points et les fautes. J'ai été surprise car je pensais être plus en retard sur les frappes mais ce n'a pas trop été le cas. J'ai eu plus de choix à faire dans le jeu que je pensais que j'aurais, même si je n'ai pas forcément fait les bons choix. Marion est une joueuse atypique, c'est dur de trouver un rythme contre elle. Le bilan est très positif, mon coach m'a dit qu'il y avait de la marge. J'ai des certitudes mais il y a encore des choses à mettre en place."

Pauline Parmentier: "Petra sert très bien et je n'ai jamais trouvé la solution pour arriver à retourner. Je n'arrivais pas à voir ce qu'elle faisait. Elle gagnait donc facilement ses jeux de service. Mais je pensais que ça serait beaucoup plus impressionnant. Elle a tout de même donné pas mal de points. Mais sur les points importants, elle a fait ce qu'il fallait. Le tournoi s'est plutôt pas mal passé puisque c'est la première fois de ma vie que j'ai passé le 2e tour en tournoi du Grand Chelem. Avant, je faisais un bon match par-ci, par-là mais là j'ai réussi à enchaîner. Même si je perd aujourd'hui, j'ai essayé de me battre jusqu'au bout."