Dominic Thiem
La gifle de coup droit de Dominic Thiem | PAU BARRENA / AFP

Barcelone : Thiem gifle Nadal

Publié le , modifié le

Dominic Thiem a surpassé en puissance Rafael Nadal pour se qualifier en finale du tournoi de Barcelone (6-4, 6-4). L'Autrichien y affrontera pour le titre le Russe Medvedev, vainqueur du Japonais Nishikori dans l'autre demi-finale. Pour l'Espagnol, qui est apparu parfois sans solution, les doutes subsistent quant à sa capacité à défendre son titre à Roland Garros.

Il n'y aura pas de 12e titre pour Rafael Nadal à Barcelone. En tout cas pas cette année. Déjà défait à Monte Carlo au même stade des demi-finales il y a une semaine, l'Espagnol a cette fois subi la foudre de Dominic Thiem. A la décharge de Nadal, l'Autrichien est quasi injouable ce samedi après-midi. Battue en finale de Roland Garros l'an passé par son adversaire du jour, la tête de série n°3 du tournoi a dominé son adversaire en puissance pure. Ils sont peu nombreux sur le circuit à pouvoir se vanter d'avoir réussi cet exploit. Thiem frappait simplement plus fort que Nadal, c'est (presque) aussi simple que ça. 

Nouveau bourreau du Majorquin, après l'Italien Fabio Fognini à Monaco, Dominic Thiem était dans un très grand jour : l'Autrichien a tout réussi ou presque face au N.2 mondial espagnol, trouvant plusieurs fois des angles quasi impossibles alors qu'il semblait malmené en fond de court. Après sa défaite surprise à Monte-Carlo face au Serbe Dusan Lajovic, alors classé 48e, Thiem monte en puissance à un mois des Internationaux de France.

Nadal joue contre la montre

Dans le premier set, Nadal, qui détient aussi 11 titres à Roland-Garros et autant à Monte-Carlo, a multiplié les doubles fautes, jusqu'à en réaliser deux dans le même jeu de service et offrir le break à l'Autrichien (3-2). Accroché sur ses deux premiers jeux de service dans le set suivant, l'Espagnol a fini par céder sur le troisième. Breaké 3-2, "Rafa" a cru revenir dans le match en s'offrant trois balles de débreak (ses premières du match) à 5-4. Mais Thiem, infaillible samedi, les a toutes effacées avant de conclure l'affaire dans la foulée.

Si les doutes subsistent quant au véritable niveau physique du Majorquin, ce nouveau revers après Monte-Carlo à relativiser: il disputait seulement son deuxième tournoi depuis son forfait sur blessure à Indian Wells à la mi-mars et n'a retrouvé le circuit qu'à Monaco. Il n'empêche, il ne lui reste que peu de temps pour parfaire sa condition avant le début de la quinzaine à Roland Garros...  Plus tôt dans la journée, Medvedev a validé son ticket en finale de Barcelone en battant le Japonais Kei Nishikori (7e mondial) 6-4, 3-6, 7-5.