Tamira Paszek - Eastbourne 2012
Tamira Paszek succède à Marion Bartoli à Eastbourne | AFP - GLYN KIRK

WTA - Eastbourne : victoire de l'Autrichienne Paszek

Publié le , modifié le

Tamira Paszek et Nadia Petrova ont été titrées ce samedi respectivement à Eastbourne et Bois-le-Duc (Rosmalen). Paszek a dominé l'Allemande ANgelique Kerber (N.5) 5-7, 6-3, 7-5 et décroche ainsi le troisième titre de sa carrière. Petrova (N.8), elle, s'est imposée contre la Polonaise Urszula Radwanska 6-4, 6-3.

Eastbourne, simple dames (finale) : Tamira Paszek (AUT) bat Angelique Kerber (GER/N.5) 5-7, 6-3, 7-5

Wimbledon approche, et sa liste d'outsiders s'allonge. A Eastbourne, traditionnel tournoi de préparation à la troisième levée du Grand Chelem, c'est Tamira Paszek qui a crée la surprise en dominant l'Allemande Angelique Kerber, pourtant favorite de cette finale. Inconnue du grand public, l'Autrichienne avait déjà montré ses qualités sur gazon en atteignant les quarts de finale de Wimbledon l'an passé. Seule Victoria Azarenka était parvenue à stopper sa route sur les courts londoniens. C'est donc un retour aux affaire intéressant pour celle qui était le grand espoir du tennis autrichien en 2007, l'année de sa révélation, où elle avait atteint la 35e place mondiale. A 21 ans, elle semble avoir retrouvé la bonne carburation pour confirmer toutes les attentes que l'on avait d'elle. Retombée à la 59e place au classement WTA, elle pourrait avoir sa chance à jouer au All England Club pour déstabiliser les meilleures. Pour Kerber, cette défaite est inattendue. 8e joueuse mondiale, elle faisait figure de grande favorite avant la rencontre. Titrée à deux reprises cette saison, elle devra attendre pour débloquer son compteur sur cette surface. A Wimbledon, elle tentera d'améliorer sa meilleure performance qui reste un troisième tour en 2010.  

Rosmalen, simple dames (finale) : Nadia Petrova (RUS/N.8) bat Urszula Radwanska (POL) 6-4, 6-3

A Bois-le-Duc, Nadia Petrova a remporté le premier titre de sa carrière sur gazon en disposant de la cadette des Radwanska, Urszula. Tête de série numéro 8, la Russe a fait respecter la hiérarchie pour ajouter une onzième ligne à son palmarès. Ancienne troisième joueuse mondiale, c'était en 2006, Petrova égaye sa saison grâce à ce titre, elle qui n'a plus atteint les quarts de finale d'un grand chelem depuis les Internationaux de France en 2010. 22e joueuse mondiale aujourd'hui, elle fera aussi figure d'outsider pour Wimbledon, un tournoi où elle a déjà atteint les quarts de finale par deux fois, en 2005 et 2008. Pour la "petite" Radwanska, cette performance est très encourageante, elle qui disputait à 21 ans sa première finale en simple sur le circuit professionnel. Mais elle a affiché ses limites lors de cette rencontre. A elle de "mûrir" encore un peu pour se rapprocher du niveau de sa sœur, Agneszka, troisième joueuse mondiale.