Caroline Wozniacki - Pekin 2010
Caroline Wozniacki | AFP - PETER PARKS

Wozniacki, la carte maîtresse

Publié le , modifié le

En l'absence de plusieurs reines du tennis féminin, Caroline Wozniacki doit profiter du Masters qui débute ce mardi à Doha pour assoir sa place de numéro 1 mondiale. Et enfin gagner un titre majeur pour légitimer son rang. Plusieurs jokers pourraient cependant profiter d'une mauvaise main de la Danoise. Plus que jamais, les jeux sont ouverts !

Les absences conjuguées des sœurs Williams, blessées et en vacances anticipées, de Justine Hénin, contrariée dans ses espoirs de retour au sommet du tennis féminin ou de Maria Sharapova, laissent l'impression d'un trône vacant au moment où débute le Masters de Doha. Hormis Kim Clijsters, trois fois vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem (2005, 2009, 2010) et Fransesca Schiavone, sacrée à Roland-Garros cette année, aucune joueuse présente aux Emirats ne peut se targuer d'avoir remporté une des quatre levées majeures. Ce qui confirme l'impression que le tennis féminin traverse une période un peu trouble, qu'il manque une véritable patronne pour crédibiliser l'ensemble.

A contrario, les amateurs de suspense et de surprises se féliciteront de cette navigation à vue. Mais ils sont rares. Symbole de la contestation, Caroline Wozniacki est une numéro un mondiale décriée. Outre un jeu basé sur la défense, on lui reproche surtout, comme Jankovic avant elle, de ne pas avoir triomphé en Grand Chelem avant d'accéder au sommet. A coup sûr, vaincre au Masters constituerait une première marche pour la Danoise. Pour cela, elle pourra toujours s'inspirer d'un célèbre modèle, Amélie Mauresmo, gagnante du tournoi des maîtres avant de s'imposer à l'Open d'Australie.

A Doha, Wozniacki a l'occasion de calmer un peu les ardeurs à condition de s'extirper d'abord du "groupe marron" où elle cohabite avec Schiavone, Samantha Stosur, finaliste à Roland-Garros cette année, et Elena Dementieva, qui a également perdu deux finales du Grand Chelem dans sa carrière. Vera Zvonareva, finaliste à Wimbledon et l'US Open, N.2 mondiale et seule joueuse qui puisse encore détrôner Wozniacki, figure dans le "groupe blanc" en compagnie de Kim Clijsters, Jelena Jankovic et Victoria Azarenka, qui arrive sur la lancée de son titre à Moscou dimanche.

Le programme de mardi :

A partir de 14h00 GMT:
. Groupe blanc
Vera Zvonareva (RUS) - Jelena Jankovic (SRB)
Suivi de:
. Groupe marron
Caroline Wozniacki (DEN) - Elena Dementieva (RUS)
Francesca Schiavone (ITA) - Samantha Stosur (AUS)

Julien Lamotte