Dominic Thiem
Dominic Thiem a su renverser la vapeur. | AFP

Vienne : Dominic Thiem en finale après sa victoire contre Matteo Berrettini

Publié le , modifié le

Mené par Matteo Berrettini, Dominic Thiem s'est imposé en trois manches (3-6, 7-5, 6-3) pour rallier la finale du tournoi ATP de Vienne samedi. L'Autrichien, tête de série numéro 1, retrouvera Diego Schwartzman pour le titre.

Une première victoire sur un tournoi ATP en dur dans le viseur, Matteo Berrettini a bien cru pouvoir se jouer de Dominic Thiem samedi à Vienne. Mais l'Italien, qui a logiquement dominé la première manche en prenant trois fois le service de son adversaire (6-3), a vu le bras de fer tourner en sa défaveur. Sa puissance de frappe et son revers slicé ont baissé en précision et Thiem a fait parler son expérience.

Thiem fait de la résistance

L'Autrichien, fort de son statut de tête de série numéro 1, a pris le dessus à 2-2 dans le deuxième set en faisant preuve de beaucoup de sérieux. Alors qu'il menait 40-0 sur le service de l'Italien, il s'est fait peur avant de conclure un break après une égalité. Berrettini a recollé deux jeux plus tard à 4-4. A cet instant de la rencontre, il aurait dû profiter d'un ascendant psychologique. C'était sans compter sur le caractère de Dominic Thiem.

à voir aussi ATP Vienne : Gaël Monfils s'incline en demi-finale face à Diego Schwartzman, le Masters s'éloigne ATP Vienne : Gaël Monfils s'incline en demi-finale face à Diego Schwartzman, le Masters s'éloigne

L'Autrichien, membre permanent du Top 10 mondial depuis juin 2016, a a déjà su se hisser 23 fois en finale (15 titres) d'un tournoi ATP. En face, Matteo Berrettini est encore sur la lancée de son éclosion. 11e mondial, il n'a connu pour l'heure que 4 finales (3 titres). Forcément, l'expérience à ce niveau est un atout et Thiem a remporté la deuxième manche (7-5), puis la troisième, un peu plus aisément (6-3).

Monfils ne voit pas l'Italien s'envoler

L'Autrichien, actuel 5e joueur mondial et assuré de participer aux Finales ATP, s'offre une sixième finale sur le circuit cette année. Il avait remporté 4 des 5 précédentes (Indian Wells, Barcelone, Kitzbuhel, Pékin), sa seule défaite étant celle contre Rafael Nadal à Roland-Garros. Face à Diego Schwartzman, il est clairement dans la peau du favori.

Pour Matteo Berrettini, cette défaite a une importance en vue du Masters de fin de saison. L'Italien détient pour l'instant la 8e et dernière place qualificative, si l'on regarde le classement Race. Son principal adversaire, Gaël Monfils s'est incliné au même stade, manquant l'occasion de revenir à égalité en cas de sacre. Dans le même temps, Schwartzman s'est replacé dans la course. Le suspense prendra fin au Masters de Paris (28 octobre-3 novembre).