Un dernier carré d'as

Un dernier carré d'as

Publié le , modifié le

Demi-finales de rêve à Doha : Jo-Wilfried Tsonga, qui s'est débarrassé de l'Espagnol Albert Ramos (6-2, 6-1) affrontera Roger Federer, en difficulté face à l'Italien Andreas Seppi (6-3, 5-7, 6-4). Dans l'autre moitié du tableau, Gaël Monfils, impressionnant face à Viktor Troïcki (6-2, 6-3) sera opposé à Rafael Nadal, tombeur de Mikhail Youzhny (6-4, 6-4). Les Français sont déjà au rendez-vous !

Jo-Wilfried Tsonga a toujours faim. La nouvelle saison n'a rien enlevé à sa volonté de croquer ses adversaires à pleines dents. Le 6e mondial vient en effet d'enregistrer son 17e succès pour quatre défaites (dont 3 contre Roger Federer) lors des cinq derniers tournois auxquels il a participé entre la fin de la saison 2011 et la première épreuve de 2012. Et il retrouvera son pire adversaire, celui pour lequel il voue le plus de respect: Roger Federer. Confrontés à 11 reprises depuis le début de leur carrière, le Français et le Suisse se sont rencontrés huit fois la saison dernière. Sur l'ensemble, Roger Federer mène par huit victoires à trois et, sur la seule saison 2011, 6-2. Et la première fois que les deux joueurs s'étaient croisés l'année dernière, c'était déjà à Doha, et déjà en demi-finales. Il y a donc de la revanche dans l'air.

Pour gagner le droit d'inverser la tendance contre l'ancien N.1 mondial, "Jo" n'a pas perdu trop de temps ni d'énergie. Opposé à l'Espagnol Albert Ramos, 66e mondial, il n'a passé que 1h06 sur le court, s'imposant 6-2, 6-1 sans trop forcer son jeu. Toujours en période de "rodage" dans ce premier tournoi de l'année, comme tous les joueurs, le Manceau s'est surtout appliqué à bien servir, sans chercher l'ace à tous prix. 70% de 1ères balles, 84% de points gagnés lorsque la première balle passe, voilà qui met idéalement un joueur en position de l'emporter. Et s'il a concédé trois balles de break, il n'en a perdu aucune.Et maintenant place à Federer ! "C'est le meilleur joueur au monde, peut-être même le meilleur de l'histoire, et ce sera difficile contre lui", a prévenu Tsonga. Mais je sais que je peux le faire, je l'ai déjà fait."

Federer patine

Roger Federer a connu bien plus de difficultés pour vaincre Andreas Seppi. Pourtant, le Suisse n'avait jamais perdu contre l'Italien lors de leurs 7 premiers matches, et n'avait même pas perdu le moindre set contre cet adversaire. Mais après avoir gagné le 1er set, la tête de série N.2 du tournoi s'est retrouvée menée 5-2. Moins d'intentions de jeu, moins de mobilité, plus de fautes, l'Helvète a coupé le courant, avant de le remettre pour recoller avec une facilité déconcertante à 5-5. A ce moment-là, la logique devait le mener à la conquête de ce set et de ce match. Mais il n'en a rien été, puisqu'il a perdu son engagement pour abandonner cette manche (7-5). Le premier tournoi de la saison est souvent une remise en route laborieuse pour tous, y compris les plus doués. Mais en faisant un break très rapidement dans le dernier set, Federer a su gérer la fin de match pour s'imposer après 1h38 de match 6-3, 5-7, 6-4.

Nadal et Monfils accélèrent

Dans la partie supérieur du tableau, Rafael Nadal confirme sa montée en puissance. Poussif au premier tour face à Kohlschreiber, l'Espagnol trouve peu à peu le bon régime. Véritable diesel, la tête de série n°1 a accéléré subitement pour se défaire de Mikhail Youzhny. Toute la science du contre et le revers cristallin du Russe n'ont pas suffi à faire déjouer la machine majorquaine. Comme annoncé en préambule à ce début de saison, Nadal est de plus en plus agressif dans son jeu et n'hésite pas à suivre certaines de ses attaques au filet et, pour l'instant, ça fonctionne ! Dans le dernier carré, "le taureau de Manacor" affrontera dans l'arène de Doha Gaël Monfils épatant vainqueur de Viktor Troïcki.

Le Français n'était visiblement pas disposé à traîner en chemin face au Serbe. Moins attentiste qu'à l'accoutumée, le Parisien a saoulé de coups gagnants le malheureux Troïcki, contraint de faire l'essuie-glace aux quatre coins du terrain, pour s'imposer en deux sets secs (6-2, 6-3). "La Monf" doit maintenant oublier qu'il s'apprête à retrouver l'une de ses pires bêtes noires, Rafael Nadal, vainqueur de huit de leurs neuf confrontations. "Ça va être difficile contre Rafa mais je vais essayer de jouer contre lui comme je l'ai fait ce soir, a-t-il prévenu. Au moins je sais à quoi m'attendre contre lui, peut-être que je trouverai la solution." Lueur d'espoir pour le Tricolore : son seul succès, qui remonte à 2009, a été obtenu à ... Doha !

Résultats des quarts de finale

Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.3) bat Albert Ramos (ESP) 6-2, 6-1
Roger Federer (SUI/N.2) bat Andreas Seppi (ITA/N.8) 6-3, 5-7, 6-4
Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Mikhail Youzhny (RUS/N.7) 6-4, 6-4
Gaël Monfils (FRA/N.4) bat Viktor Troicki (SRB/N.5) 6-2, 6-3

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze