Tsonga déceptionmelbourne  012010
Jo-Wilfried Tsonga | AFP

Tsonga-Winogradsky, c'est fini

Publié le , modifié le

Après sept ans de collaboration, Jo-Wilfried Tsonga a décidé de se séparer de son entraîneur Eric Winogradsky. Le Français, qui peine à retrouver son meilleur niveau, a indiqué qu'il voulait créer sa propre structure d'entraînement mais le nom de son nouveau coach n'est pas encore connu.

A bientôt 26 ans, Jo-Wilfried Tsonga a décidé de donner une nouvelle impulsion à sa carrière. Le Manceau, révélé en 2008 lorsqu'il avait atteint la finale de l'Open d'Australie, a vu la suite de sa carrière perturbée par les blessures. Auteurs de quelques coups d'éclats retentissants par la suite, avec notamment un titre à Bercy fin 2008, Tsonga a pourtant souvent fonctionné sur courant alternatif. Monté jusqu'au 6e rang mondial, il pointe aujourd'hui à la 17e place. Régulièrement trahi par un physique fragile, malgré une carrure imposante, le N.2 français reste sur un début de saison 2011 mitigé avec une finale à Rotterdam mais des échecs rapides dans les grands tournois (3e tour à l'Open d'Australie et Miami, 2e à Indian Wells).Pour endiguer la chute et se relancer vers les sommets Jo-Wilfried a donc décidé de créer le fameux "choc psychologique" en coupant le cordon avec Eric Winogradsky. 

Monte-Carlo en solo ?

"Ce fut une grand aventure humaine et sportive et je tiens à remercier Eric Winogradsky, Cyril Brechbühl mon préparateur physique ainsi que la Fédération française de tennis pour leur indéfectible soutien", a indiqué Tsonga , dans un communiqué officialisant la rupture d'un des plus vieux duos du circuits. Les deux hommes n'ont pour l'instant pas souhaité communiquer sur cette séparation, Tsonga précisant toutefois qu'il comptait rallier autour de lui mais rien n'était encore défini dans un futur proche. "Je souhaite désormais créer ma propre structure d'entraînement", a déclaré le Manceau, en précisant: la mise en place de cette structure "demande réflexion" et "le nom de successeur d'Eric Winogradsky n'est pas encore connu".

A moins que les choses ne s'accélèrent brusquement dans les prochains jours, c'est donc sans entraîneur que Tsonga devrait se présenter à Monte-Carlo, dimanche, pour son premier tournoi de la saison sur terre battue. Le début d'une nouvelle ère ?

Julien Lamotte