Rafael Nadal
L'ancien N.1 mondial Rafael Nadal au service | AFP - GETTY IMAGES

Tsonga vers Nadal

Publié le , modifié le

Pour la 6e fois de suite, Rafael Nadal (N.2) s'est qualifié pour les quarts de finale du Masters 1000 de Miami, en dominant le Japonais Kei Nishikori (N.16) 6-4, 6-4. L'Espagnol attend désormais Jo-Wilfried Tsonga, convaincant vainqueur de l'Allemand Florian Mayer (6-3, 6-2) en moins d'une heure. Richard Gasquet (N.17), après avoir mené (3-1), a perdu 7-5, 6-3 contre Novak Djokovic. Même sort pour Gilles Simon (N.13) face à Andy Murray (N.4) 6-3, 6-4.

Voir Rafael Nadal en quarts de finale d'un tournoi, cela n'alimente plus la chronique depuis longtemps. Comme Roger Federer d'ailleurs. Leur absence est par conséquent toujours plus commentée, et à Miami, c'est le cas pour le Suisse. Pas pour l'Ibère, qui s'est qualifié pour les quarts de finale du tournoi pour la 6e année consécutive. Après une demie à Doha, une finale à l'Open d'Australie et une demie à Indian Wells, l'ancien N.1 mondial court toujours après son premier sacre de la saison. Et Kei Nishikori, malgré tous ses progrès, n'a pas pu l'empêcher de maintenir le cap. Et le Japonais a encaissé sa quatrième défaite en autant de matches contre ce joueur.

Nadal en réaction

Après deux premiers matches faciles, durant lesquels il a cédé un total de six jeux au Colombien Santiago Giraldo, 57e mondial, et au Tchèque Radek Stepanek (N.25), Nadal a eu un peu plus de mal face à Nishikori. D'emblée, le Majorquin a dû sauver quatre balles de break pour tenir son premier jeu de service en 13 minutes. Le ton était donné et Nishikori est arrivé à ses fins sur le jeu de service suivant de Nadal. Son avantage a fait long feu puisque l'Espagnol a immédiatement débreaké et n'a plus accordé qu'un point au Japonais sur son service dans cette manche, qu'il a empochée sur service adverse à 4-5, juste après s'être fait masser la cuisse gauche et poser une bande sous le genou. Nishikori a ensuite d'emblée perdu sa mise en jeu au second set sur une double faute, laissant un boulevard à Nadal. Chose inhabituelle, le gaucher de Manacor n'en a pas profité et s'est fait débreaker alors qu'il servait pour le match à 5-3 sur un point chanceux: lors d'un échange du fond, la balle de Nishikori a été stoppée par la bande du filet pour retomber doucement dans le terrain de Nadal. Piqué au vif, l'Espagnol a rectifié le tir dans le jeu suivant sur sa troisième balle de match, après 2h10 de jeu.

Tsonga déroule

Pour atteindre au moins le dernier carré de son quatrième tournoi d'affilée, Rafael Nadal retrouvera Jo-Wilfried Tsonga, expéditif face à l'Allemand Florian Mayer, renvoyé dans les cordes au bout de 54 petites minutes (6-3, 6-2) au terme d'un match où l'Allemand n'est pas parvenu à se procurer la moindre balle de break sur le service du Français. Ce dernier, tête de série N.6 à Key Biscayne, affiche un bilan de trois victoires et six défaites face à l'Espagnol, mais il reste sur deux victoires lors de leurs trois derniers affrontements. Il a notamment gagné leur dernier match, en novembre, à Londres, dans le cadre du Masters (dur).

Fin de mission pour Gasquet, Simon et Dimitrov

Richard Gasquet ne verra pas le stade des quarts de finale. Comme souvent, il avait pourtant la possibilité de frapper un grand coup. Face à un Novak Djokovic pas encore revenu au sommet de son art, le Biterrois a d'abord bien commencé, menant (3-1), avant d'être repris (4-4) puis de subir la loi du N.1 mondial. Pour la quatrième fois de suite, et la sixième fois en sept matches, le Serbe a été le patron sur le court, faisant le break pour mener (3-1) et ne jamais laisser son adversaire revenir. En moins de 1h40. "La perte du premier set a été dure car je l'ai bien joué, je n'étais pas loin de le gagner", a indiqué le Biterrois. "C'est dommage que je n'aie pas joué mes balles de break (7 dans le premier set) aussi bien que les autres points."

Malgré son dos toujours aussi douloureux qui le handicape énormément au service (32% de 1ères balles au 1er set, 41% dans tout le match, Gilles Simon s'est beaucoup battu. Mais contre Andy Murray, il n'est pas possible d'être amoindri, et ne pas avoir d'engagement contre l'un des meilleurs retourneurs du monde, cela complique forcément les choses. Après 1h46, et sur sa première balle de match, la tête de série N.4 a mis fin au parcours du Français, battu 6-3, 6-4.

Janko Tipsarevic (N.9) a mis fin en deux sets 7-6 (7/3), 6-2 à l'aventure du Bulgare Grigor Dimitrov, 101e mondial et tombeur au 3e tour du Tchèque Tomas Berdych (N.7) pour sa première victoire contre un joueur du Top 10. Le Bulgare de 20 ans avait fini la saison 2011 comme troisième plus jeune membre du Top 100, derrière l'Américain Ryan Harrison et l'Australien Bernard Tomic, après avoir atteint trois quarts de finale ATP sur trois surfaces (Munich sur terre battue, Eastbourne sur herbe et Bangkok sur ciment). Tipsarevic affrontera l'Ecossais Andy Murray (N.4) pour une place en demi-finale.

Résultats des 8e de finale

Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Kei Nishikori (JPN/N.16) 6-4, 6-4
Janko Tipsarevic (SRB/N.9) bat Grigor Dimitrov (BUL) 7-6 (7/3), 6-2
Novak Djokovic (SRB/N.1) bat Richard Gasquet (FRA/N.17) 7-5, 6-3
Andy Murray (GBR/N.4) bat Gilles Simon (FRA/N.13) 6-3, 6-4
Mardy Fish (USA/N.8) bat Nicolas Almagro (ESP/N.12) 6-3, 6-7 (2/7), 6-3
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.6) bat Florian Mayer (GER/N.19) 6-3, 6-2
Juan Monaco (ARG/N.21) bat Andy Roddick (USA) 7-5, 6-0
David Ferrer (ESP/N.5) bat Juan Martin Del Potro (ARG/N.11) 6-3, 6-3

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze