Jo-Wilfried Tsonga et son saut victorieux
Jo-Wilfried Tsonga manifeste sa joie à l'Open 13 | MAXPPP - PQR - LA PROVENCE - GUILLAUME RUOPPOLO

Tsonga survole Simon à Marseille

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga (N.3) s'est qualifié pour sa première finale de la saison 2013 en battant son compatriote Gilles Simon (N.6) 6-2, 6-2, en demi-finale de l'Open 13 de Marseille. Pour le 7e duel entre les deux hommes, le Manceau a été très dominateur pour remporter un 5e succès contre lui (toutes sur dur), en à peine plus d'une heure de jeu. Il affrontera Tomas Berdych (N.1) en finale, pour être sacré une deuxième fois sur la Canebière après 2009.

Enfin. Jo-Wilfried Tsonga atteint enfin la finale d'un tournoi. Pour sa troisième sortie de la saison, après un quart de finale à l'Open d'Australie et une élimination dès son entrée en lice à Rotterdam la semaine dernière, le N.1 français a remis son jeu en place. Très performant au service avec 7 aces mais surtout 74% de premières balles, il n'a laissé aucune chance au Niçois dans cette rencontre, raflant la mise en 1h03 de match et seulement quatre jeux laissés en route. Pourtant bon relanceur, Simon n'a eu que trois opportunités de se saisir de l'engagement adverse, sans en transformer une seule. Touché au fessier à Rotterdam, Simon a rechuté, et n'a pas pu défendre pleinement ses chances avec une mobilité réduite.

Après avoir sorti le tenant du titre, Juan Martin Del Potro au tour précédent, Gilles Simon voit une nouvelle fois son chemin s'arrêter avant la finale. Comme à Rotterdam la semaine dernière, la demi-finale lui est fatale. Mais après deux quarts de finale à Brisbane et Montpellier, le 13e mondial poursuit sa progression. Pour que Jo-Wilfried Tsonga franchisse un cap, il devra réaliser un petit exploit. Son adversaire en finale se nomme Tomas Berdych, qu'il n'a battu qu'une seule fois sur le court en cinq affrontements. Et cela remonte au Masters de Londres de 2011. Mais chacun des matches entre les deux joueurs est un véritable bras de fer, et la surface marseillaise ne devrait pas amoindrir l'impact de deux énormes serveurs. Et Berdych comme Tsonga n'auront pas puisé dans leurs réserves en demi-finale.

Pour sa première finale en 2013, le N.1 français cherchera à obtenir le 10e  titre de sa carrière, le deuxième après celui de 2009 à Marseille, où il a  aussi été demi-finaliste en 2010 et 2012.