Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga | AFP - GLYN KIRK

Tsonga s'impose à Doha

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga a remporté le tournoi de Doha en battant en finale son compatriote Gaël Monfils, 7-5, 6-3, s'adjugeant ainsi le 8e titre de sa carrière. Un succès qui tombe à point nommé à une semaine de l'Open d'Australie. Tsonga, N.6 mondial, avait profité en demi-finale de la défection sur blessure du Suisse Roger Federer tandis que Monfils, qui disputait sa 16e finale sur le circuit ATP, avait réalisé l'exploit de battre l'Espagnol Rafael Nadal.

Quand deux potes se retrouvent, l'ambiance est toujours chaleureuse mais le jeu déployé n'est pas toujours adéquat. N'ayant plus vraiment de secret l'un pour l'autre depuis qu'ils se sont côtoyés à l'Insep dans leurs jeunes années, Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga n'ont pas offert un spectacle ahurissant sur le central de Doha. Monfils réalisait le break d'entrée de jeu alors que Tsonga menait 40-15. Mais les deux joueurs refusaient de continuer à jouer, les conditions météo –humidité rendant le court glissant- les incitant à la prudence. L'arbitre arrêtait donc le match pour 20 minutes, le temps que le court sèche. Au retour des vestiaires, Monfils conservait sa mise en jeu pour faire la course en tête (2-0 puis 2-1 et 3-2, 4-3, 5-4).

A 15-40, Tsonga ne laissait pas passer l'occasion de revenir au score: faisant preuve d'agressivité, le Manceau montait au filet et concluait d'une belle volée de coup droit (5-5). A 6-5 pour lui, Tsonga effectuait un superbe jeu de retour et se procurait trois balles de set sur un coup droit décalé supersonique. Il profitait d'une volée trop longue de son rival pour s'adjuger la première manche sur un jeu blanc après trois-quarts d'heure de jeu. Un peu contre le cours du jeu vu la domination du Parisien.

Tsonga enfonce le clou

Dans la deuxième manche, Monfils semblait accuser la fatigue de son match contre Nadal et il laissait Tsonga mener les débats. A 3-2, le finaliste de Melbourne 2008 réussissait le break fatal pour se détacher définitivement (4-2 puis 5-2 et 5-3 service à suivre). Monfils refusait toutefois d'abdiquer et il menait 30-15 sur l'engagement adverse. Mais Tsonga s'appuyait sur son énorme coup droit pour achever le travail en réussissant au passage une merveille de volée amortie de revers imparable. La messe était dite et le Français concluait la partie en moins d'une heure et demie (7-5, 6-3).

La logique du classement ATP (Tsonga était tête de série numéro 3, Monfils numéro 4) et la capacité de "Jo" à mieux appréhender les points cruciaux (et les finales) avaient fait la différence entre les deux amis qui vont désormais se reposer en attendant le début de l'Open d'Australie pour lequel ils nourrissent de sérieuses ambitions. "C'était difficile. La surface du court était très glissante (...) et c'était dangereux", a souligné Tsonga, qui est tombé à plusieurs reprises, notamment au début du deuxième set. "Je n'avais pas beaucoup joué avant ce tournoi donc c'était un peu difficile pour moi, a souligné Tsonga. Gagner la finale ici, c'est vraiment formidable."

Tsonga: "Gaël a été incroyable au début, il était partout. Mais ma tactique a été bonne, j'ai bien joué, je l'ai fait beaucoup courir, se déplacer. Après je suis entré dans le court et j'ai mieux réussi à finir les points."

Résultat de la finale

Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.3) bat Gaël Monfils (FRA/N.4) 7-5, 6-3

Grégory Jouin @GregoryJouin