Jo-Wilfried Tsonga
La décontraction de Jo-Wilfried Tsonga | AFP - Don Emmert

Tsonga se fait peur à Vienne

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga n'a pas connu une entrée très facile dans le tournoi de Vienne. Tête de série N.1, il a profité de l'abandon de Jarkko Nieminen alors qu'il menait 3-6, 6-1, 3-1. Le Manceau reste donc en course pour se qualifier pour le Masters de Londres, auquel participeront les huit meilleurs joueurs mondiaux du 20 au 27 novembre. Il affrontera en quarts de finale le Belge Xavier Malisse, tombeur de l'Italien Fognini (N.8) 6-7 (3/7), 6-3, 6-3.

Depuis 2008, Tsonga n'a plus participé au Masters. C'est dire si le joueur français aimerait bien se retrouver parmi le gratin du tennis mondial à Londres. S'il se trouve bien 8e joueur mondial, il ne compte toutefois pas encore suffisamment de points pour être assuré d'y participer. Même si sa présence à Vienne peut sembler étonnante, elle pourrait se révéler décisive pour valider son ticket pour le grand rendez-vous anglais. Egalement inscrit pour le prochain tournoi de Bâle, puis de Paris-Bercy, Tsonga tâchera de remporter un deuxième titre cette saison après celui de Metz.

Battu lors de leur dernier affrontement en 2010, le Manceau savait qu'il devait se montrer sérieux contre le 62e mondial. Car Jarkko Nieminen n'est pas un manchot, comme en témoigne sa place de finaliste lors du dernier tournoi de Stockholm, dimanche dernier. Vaincu par Gaël Monfils en Suède, le Finlandais a encore dû s'avouer vaincu contre un Français. Pourtant, c'est bien lui qui avait pris le meilleur départ, subtilisant le service adverse dès le premier jeu, grâce notamment à une double-faute et deux fautes de coups droit. En 23 minutes, il décrochait le premier set (6-3), face au 9e du classement ATP bien inconstant et très impatient. En prenant à son tour le service de Nieminen en début de 2e manche (2-0), "Jo" reprenait le dessus et faisait le plein de confiance pour emballer ce 2e set en 24 minutes (6-1). Le troisième acte promettait d'être tendu, d'autant que les deux hommes conservaient d'abord leur engagement (1-1), avant que Jo-Wilfried Tsonga ne fasse le break. Il passait tout près de perdre cet avantage, étant mené (0-30) mais son coup droit (par deux fois) puis un ace contribuaient largement à lui permettre de conserver son service (3-1). Et Jarkko Nieminen décidait alors de jeter l'éponge, alors qu'il était mené (30-0) dans le cinquième jeu de ce 3e set. Certainement fatigué par sa longue semaine à Stockholm, le gaucher abandonnait, ouvrant le chemin à son benjamin. En quarts de finale, il sera confronté à Xavier Malisse. Tombeur de Fabio Fognini lors du 2e tour, le Belge, 50e mondial, sera encore une fois pris très au sérieux par Jo-Wilfried Tsonga, puisqu'il a perdu cet été à Indian Wells contre ce joueur en deux manches (7-6, 7-5).

La méfiance sera de mise car une tête de série est d'ores et déjà tombée. Le Tchèque Radek Stepanek (N.4) a en effet subi la loi de l'Allemand Daniel Brands, ce dernier s'imposant en deux sets 6-4, 7-6 (7/4). Résultat plus logique mais néanmoins serré, l'Allemand Tommy Haas a eu le dernier mot face au Slovène Aljaz Bedene 4-6, 6-4, 6-1.

Résultats du deuxième tour:
Tommy Haas (GER) bat Aljaz Bedene (SLO) 4-6, 6-4, 6-1
Daniel Brands (GER) bat Radek Stepanek (CZE/N.4) 6-4, 7-6 (7/4)
Steve Darcis (BEL) bat Dominic Thiem (AUT) 6-2, 6-2
Xavier Malisse (BEL) bat Fabio Fognini (ITA/N.8) 6-7 (3/7), 6-3, 6-3
Jurgen Melzer (AUT/N.3) bat Guillermo García-López (ESP) 7-5, 6-1
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.1) bat Jarkko Nieminen (FIN) 3-6, 6-1, 3-1 (abandon)

Romain Bonte